Montpellier, capitale de la transition écologique et sociale

0
2788
le manifeste pour Montpellier
Le maire de Montpellier vient de présenter un manifeste pour une ville écologique et humaniste.

Un Manifeste de Montpellier

Le maire de Montpellier vient de présenter un manifeste pour une ville écologique et humaniste. L’objectif est de faire de la ville la capitale de « la transition écologique et sociale ».

Montpellier ville écologique et sociale

Montpellier est la préfecture de l’Hérault, centre d’une métropole et d’un pôle d’équilibre de la région Occitanie. Par sa population, elle est la septième commune de France avec 434 933 habitants pour toute l’unité urbaine. Montpellier est une commune touristique qui se situe en bordure des autoroutes A9 et A709. Selon une récente étude, la commune est la 6e ville la plus embouteillée de France. La municipalité a donc fait le choix de développer les zones piétonnières, les transports en commun et les pistes cyclables. Elle a également décidé de mettre en place une politique municipale environnementale ; la ville bénéficiant déjà d’un climat limitant le coût énergétique des bâtiments.

Une politique municipale de développement durable

Montpellier a fait très tôt le choix d’une politique de développement durable. Elle a réussi à faire diminuée par deux sa facture énergétique grâce à son réseau de chauffage urbain et une campagne de thermographie aérienne menée en 2009 pour sensibiliser les particuliers et les professionnels. La métropole a également fait réaliser une station d’épuration intercommunale qui a obtenu une triple certification qui récompense la qualité de la conception, de la réalisation et de l’exploitation dans le respect de l’environnement.

La Manifeste de Montpellier

un arbre vert sur une planete verte
Montpellier a fait très tôt le choix d’une politique de développement durable.

Le maire de Montpellier vient donc de présenter le Manifeste de Montpellier pour une ville écologique et humaniste. Ainsi, après avoir déclaré l’urgence climatique, le premier magistrat de la ville a présenté un document choc composé de trente engagements. Ces engagement s’adressent à tous ceux qui construisent et aménagent la ville. Ce manifeste est en fait un engagement écologique pour construire le Montpellier de demain. Il reprend les 17 objectifs de développement durable de l’ONU. Il se décline autour de cinq grandes ambitions. On y trouve une ville de santé et de bien-être, une ville décarbonnée et économe, une ville solidaire et partagée, une ville nature et acclimatées et une ville citoyenne. Le manifeste compile 30 engagements sur le bien vivre ensemble, les mobilités douces, l’agro-écologie ou encore la qualité de l’air. Ce guide qui s’adresse à ceux qui aménagent et construisent la ville devrait permettre de donner des notes aux projets proposés par les promoteurs afin de les départager.

  •  
  • Le Bulletin des Communes vous suggère aussi cet article