Musée Louis de Funès : Saint-Raphaël célèbre un génie du rire

0
4111
Un musée dédié à Louis de Funès vient de s'ouvrir à Saint-Raphaël.

Musée Louis de Funès : un hommage émouvant

A Saint-Raphaël, rue Jules-Barbier, le musée Louis de Funès s’est ouvert, ce jeudi premier août. Ainsi, le grand public peut maintenant retrouver dans cette large exposition l’essentiel de ce qui a constitué l’univers du célèbre comédien comique.

Une rétrospective complète

Le musée Louis de Funès a été inauguré la veille de son ouverture officielle, exactement 105 ans après le jour de la naissance du grand acteur. Il était légitime de consacrer enfin un espace dédié à sa carrière exceptionnelle. De plus, l’endroit se trouve tout près de Saint-Tropez. Là où le comédien a incarné l’un des personnages les plus célèbres de ses films. Par une amusante coïncidence, ce lieu est aussi situé à proximité du musée de la Gendarmerie. Dans ce nouvel endroit, les visiteurs pourront découvrir ou retrouver de multiples accessoires des tournages de Louis de Funès. Ils sont accompagnés d’affiches connues et de nombreux dessins, ainsi que plein de photos de films. Julia de Funès, la petite-fille de l’acteur, a déclaré lors de l’inauguration « On y retrouve véritablement l’état d’esprit de mon grand-père […] ». C’est d’ailleurs elle qui a initié cette réalisation.

Le résumé détaillé d’une vie

Désormais, Louis de Funès a son musée, tout près de Saint-Tropez.
Un musée dédié à la carrière de Louis de Funès vient de s’ouvrir à Saint-Raphaël.

Dans cet espace volontairement feutré, les visiteurs peuvent découvrir la vie complète du célèbre acteur. Progressivement, on le côtoie, de sa naissance, dans un milieu modeste à Courbevoie, jusqu’à son immense célébrité. En fait, on s’aperçoit qu’elle fut assez tardive. Le musée Louis de Funès est composé de 350 pièces, qui permettent de reconstituer l’ensemble d’un parcours étonnant. Notamment grâce à des documents rares, issus des archives de l’INA. Par ailleurs, on peut aussi y voir des photographies de famille, jusqu’alors privées, ainsi que des lettres et des dessins personnels, réalisés par le grand comédien. Sans oublier des extraits de ses films emblématiques, diffusés dans de vieux postes de télévision. De cette façon, on peut à nouveau entendre ses répliques les plus cultes, devenues inoubliables. Elles sont tirées de films comme Le Corniaud, L’Avare, Rabbi Jacob, ou encore La Grande Vadrouille.

Plus de 140 films

Clémentine Deroudille, la commissaire de l’exposition, décrit cette rétrospective en déclarant « C’est un musée de la joie ». Pour le public, le fil rouge de cette visite est constitué de nombreux téléphones. Dans ces appareils, aujourd’hui désuets, on peut entendre la voix de Louis de Funès qui raconte de nombreuses anecdotes. Ainsi, il révèle des détails sur ses tournages, mais aussi sur sa vie de famille. Au fil de ses confidences, on découvre un homme pudique et un travailleur acharné, toujours soucieux de faire de son mieux. Le plus drôle de cet itinéraire exceptionnel est peut-être d’apprendre que Louis de Funès, malgré son immense talent, ne pensait pas qu’un jour il deviendrait célèbre.

Le Bulletin des Communes suggère aussi de lire l’article du site LCI :