Notre-Dame-des-Landes : fin d’un conflit de plus de 40 ans

0
230
notre-dame-des-landes-fin

Notre-Dame-des-Landes : une décision très attendue.

En clôture du conseil des ministres du 17 janvier, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé l’abandon du projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (NDDL).

notre-dame-des-landes-finPour expliquer cette décision, prise « en relation étroite avec le président de la République », Édouard Philippe a notamment déclaré : « […] Un tel projet qui structure le territoire pour un siècle ne peut se faire dans un contexte d’opposition exacerbée de la population. » Cette déclaration a été faite en présence du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, du ministre de la justice Nicole Belloubet, du ministre de l’intérieur Gérard Collomb, du ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot et du ministre des transports Élisabeth Borne. Celle-ci devra maintenant étudier, durant les six mois à venir, comment optimiser le fonctionnement de l’aéroport de Nantes Atlantique et la mise en réseau des aéroports de Saint-Nazaire et de Rennes. Concernant les occupants actuels de la zone de NDDL, Édouard Philippe a annoncé : « […] Les agriculteurs expropriés pourront retrouver leurs terres s’ils le souhaitent. Les occupants illégaux de ces terres devront partir d’eux-mêmes d’ici le printemps prochain ou en seront expulsés. » Si cette décision apporte un soulagement aux partisans anti-aéroport, souhaitant protéger l’environnement, une éventuelle intervention policière pour expulser les occupants illégaux pourrait à nouveau générer des affrontements.