Opération Cybermoi/s : une sensibilisation à la sécurité numérique

0
4780
Cropped Lope Ration Cymermois 1

Opération Cybermoi/s : une initiative pour acquérir les bons réflexes digitaux

L’opération Cybermoi/s est organisée en France durant tout le mois d’octobre. Elle a pour objectif d’aider le grand public à mieux protéger ses comportements numériques. Pour cela, des spécialistes de la sécurité numérique donneront de nombreux conseils basiques.

Pour mieux protéger son « moi numérique »

L’opération Cybermoi/s tire son nom de l’idée d’apprendre à protéger son « moi numérique ». En fait, cette initiative est une déclinaison française d’un concept européen déjà ancien. Celui-ci a été créé sous le nom de Mois Européen de la Cybersécurité. La première édition de ce programme était apparue en 2012. A l’époque, elle rassemblait huit pays européens, mais pas la France. Cette année, l’opération Cybermoi/s va se dérouler sous la supervision de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information. La fameuse ANSSI. Ce service, composé d’experts en informatique, est spécialisé dans la protection digitale. Ainsi, l’ANSSI gère au quotidien la protection informatique de l’État. Plus celle de certains opérateurs majeurs du territoire. En quelque sorte, cette Agence joue un rôle de garde du corps numérique national.

Opération Cybermoi/s : Un programme accessible à tous

L'opération Cybermoi/s donnera des conseils numériques pendant tout le mois d'octobre.
Avec le programme Cybermoi/s, tout le monde pourra acquérir de bons réflexes de protection numérique.

Pour donner des conseils avisés, l’opération Cybermoi/s s’appuiera sur différents avis. Ils seront tous pertinents et expérimentés. Ainsi, l’ANSSI explique qu’elle fera s’exprimer « des ministères, associations, organisations professionnelles et autres acteurs clés […]. Tous sont “[…] impliqués dans des actions de sensibilisation à la sécurité du numérique. » L’ANSSI tient à préciser que ce programme spécifique ne s’adresse pas qu’aux professionnels de l’informatique. Par conséquent, même sans être spécialiste, on peut en tirer profit. Au contraire, l’opération Cybermoi/s se veut très accessible au grand public. D’ailleurs, l’ANSSI l’explique sur son site, pour rassurer les simples curieux. Ainsi, elle rappelle que « la sécurité numérique ne se résume pas à des algorithmes de cryptologie très complexes. » L’Agence Nationale veut faire passer le message que tout le monde peut se protéger d’actions numériques malveillantes. Juste en pensant à appliquer des réflexes simples. Ensuite, grâce à eux, on peut éviter de nombreux soucis.

Un message qui veut rester clair

Pour éviter de noyer les usagers sous une avalanche de conseils, l’ANSSI a résumé son message autour de trois pratiques simples. Bien que celles-ci soient très connues, elles restent encore insuffisamment appliquées aujourd’hui. Elles se limitent à trois recommandations essentielles. A savoir, dans sa pratique numérique : installer les mises à jour proposées, penser à faire des sauvegardes, et changer les mots de passe de ses comptes. Pour l’ANSSI, ces trois principes constituent les « bons réflexes pour sécuriser ses usages et son alter ego cyber et connecté. » De plus, ces conseils deviendront de plus en plus utiles au fil du temps, car nos activités numériques sont vouées à s’intensifier progressivement. Comme l’opération Cybermois/s est la première du genre en France, on peut s’attendre à ce que ses messages préventifs s’affinent au cours des prochaines éditions.