Orange s’empare de la 5G : l’opérateur totalise le plus d’autorisations

0
4074
Cropped Orange Fait De Son Mieux Pour Semparer Du De Ploiement De La 5g

Orange s’empare de la 5G : un écart se creuse

Au cours du mois de juillet dernier, l’ARCEP a approuvé 65 nouvelles stations expérimentales dédiées à la 5G. Or, presque toutes portaient la bannière d’Orange. On peut donc affirmer qu’en France, Orange s’empare de la 5G.

Une détermination évidente

En matière de déploiement de la 5G, la détermination d’Orange ne fait aucun doute. En effet, l’opérateur historique est en train d’affirmer sa volonté de prendre de l’avance dans ce secteur technologique, très prometteur. Notamment au niveau des débits énormes qu’il permettra. En clair, Orange s’empare de la 5G, lentement mais sûrement. Depuis le mois de juin, Orange a multiplié le nombre de ses stations expérimentales sur le territoire métropolitain. Pour preuve, le dernier observatoire mensuel publié par l’Agence Nationale des Fréquences le fait figurer largement en tête.

Orange en pole position

Ainsi, Orange est le groupe qui a reçu le plus grand nombre d’autorisations dans ce domaine. Rien qu’en juillet, Orange a obtenu le feu vert pour activer 61 stations supplémentaires. Désormais, cela porte à 191 le total des stations Orange validées par les services de l’État. Ainsi, grâce à ces nombreuses autorisations, le groupe se retrouve en pole position par rapport à ses concurrents.

Une place clairement dominante

Orange veut s'emparer de la 5G sur le territoire.
Actuellement, Orange possède le plus grand nombre de stations prévues pour la 5G.

Actuellement, l’ANFR est en train d’autoriser les opérateurs français à réaliser des tests dans la bande 3,5 GHz. Cette bande de fréquences est celle que l’Agence Nationale des Fréquences met à leur disposition pour qu’ils effectuent leurs premiers essais. Comparativement à Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free Mobile disposent de nettement moins de stations. De fait, par ordre décroissant, Bouygues n’a obtenu pour l’instant que 57 stations. Pour SFR, le score est encore plus modeste, avec seulement 25 stations validées. Quant à Free Mobile, il ne dispose que d’un seul lieu de test, Station F, l’incubateur parisien de startup, lancé par Xavier Niel. En conclusion, sur les 273 stations autorisées à ce jour, les deux tiers portent la couleur d’Orange.

Une mutation qui se fera attendre

En théorie, l’arrivée de la 5G sur les territoires est prévue dès 2020. Cependant, avant que ce nouveau réseau ne remplace totalement celui dédié à la 4G, il faudra sans doute attendre encore plusieurs années. Par conséquent, même si cette future révolution est très attendue, la population française devra s’armer de patience. Dans l’intervalle, pour que des délais raisonnables soient tenus, le Gouvernement a mis en place un système d’enchères équitables. Grâce à lui, les nouvelles fréquences prévues sont rendues accessibles aux quatre opérateurs. De cette façon, ils peuvent conserver leurs fonds, pour effectuer ensuite le déploiement 5G proprement dit. Néanmoins, sur le terrain, on observe une nette montée en puissance d’Orange. Dès à présent, cet effort particulier dans l’Hexagone donne l’impression qu’Orange s’empare de la 5G.

Le Bulletin des Communes suggère aussi de lire l’article de Clubic :