« OTO », une application pratique pour payer sans crainte

0
149
oto-sophie-guitteaud

« OTO » : une aide efficace pour certaines personnes handicapées.

Calculer ce que l’on doit payer au moment où l’on passe en caisse peut être un moment difficile lorsqu’on est porteur de troubles cognitifs. Ce geste d’apparence simple peut en effet être complexe pour certaines personnes atteintes d’un handicap. Utiliser rapidement des billets et des pièces, s’assurer que le commerçant rend correctement la monnaie, risque d’être une source de difficultés, parfois génératrices d’anxiété. Désormais, une application existe pour faciliter ce moment vécu comme difficile par certains, afin de faire les courses sans appréhension.

Ce dispositif a été créé par Sophie Guitteaud, une enseignante martiniquaise spécialisée dans les troubles des fonctions cognitives. Pendant deux ans, elle a mis au point son application en collaborant avec une équipe de développeurs en informatique, en se basant sur ses observations au cours de son travail avec de jeunes adultes handicapés. Son invention, baptisée « OTO », a paru si utile qu’elle a été récompensée par une médaille d’argent au prestigieux concours Lépine, au mois de mai 2017. Le principe de son porte-monnaie assisté est simple : l’utilisateur entre sur sa tablette ou sur son portable la somme qu’on lui demande, et l’application affiche alors l’image des billets et des pièces qu’il doit donner. Si nécessaire, « OTO » affiche aussi ce que le commerçant doit rendre.

Sophie Guitteaud explique que l’action de payer : « […] peut se révéler complexe et angoissant pour une personne handicapée. Les autistes, par exemple, sont très anxieux au moment de faire les courses. Attendre son tour dans la file, s’adresser à quelqu’un qu’on ne connaît pas, recompter la monnaie… Mon application permet de ne pas se tromper. Elle rassure. » Parallèlement à son invention, Sophie Guitteaud a créé la société Otonomy, où elle propose des ateliers d’accompagnement pour apprendre à utiliser son outil.

« OTO » a été conçu pour être compatible avec Apple, Android et Windows. Le coût de son abonnement n’est que de 2 euros par mois. Actuellement, une version pour les enfants, avec comme logo « La tête à totaux », est en train d’être mise au point. Une autre, destinée aux personnes malvoyantes, sera bientôt disponible.