Les « Parisculteurs » veulent faire de Paris un grand jardin

0
191

Faire de Paris un grand jardin, c’est le souhait de la municipalité qui vient de lancer son opération « Parisculteurs ».

L’objectif de Paris est de promouvoir l’agriculture urbaine sur l’espace public et privé et ce, dans un contexte écologique et de développement durable. Les espaces verts et les jardins sont des lieux incontournables et nécessaires dans les villes ; c’est la raison qui a poussé la ville de Paris à mettre en place ces « Parisculteurs » afin de cultiver des légumes dans des endroits auxquels on n’aurait peut-être pas pensés, développer la végétalisation des bâtiments ou encore encourager la biodiversité. L’opération « Parisculteurs » va s’accompagner d’activités champêtres. Au total, sur toute la capitale, trente-trois sites et projets ont été retenus sur l’appel à candidature. Ces projets « Parisculteurs » vont progressivement voir le jour sur une superficie totale de 5,5 hectares ; la moitié sur les sites appartenant à la ville de Paris et l’autre moitié sur des sites privés ou appartenant à des institutions telles que la Poste ou la RATP. A terme, l’objectif affiché par Paris est de végétaliser 100 hectares. On trouvera ainsi des herbes aromatiques dans des cours d’immeubles, des légumes dans des jardins partagés, des poules sur des toits de gymnases ou des champignons dans des parkings avec un même objectif : encourager la biodiversité dans le moindre petit endroit de la ville où de la terre peut être cultivée. L’opération « Parisculteurs » a reçu 144 projets de candidatures et 33 ont été retenus pour des cultures ou des végétalisation d’espaces. Sur ces 33 sites, 13 appartiennent à la ville, 11 à des bailleurs sociaux et 8 à des privés. Au final, 8 projets « Parisculteurs » seront accessibles au grand public. La ville de Paris a investi plus de 2,5 M d’euros pour adapter le bâti de ses immeubles au développement de ces projets et plus de 400 000 euros ont été mis à disposition des lauréats pour accompagner ces projets qui vont permettre de créer 50 emplois en insertion.

[one_fourth last=”yes” spacing=”yes” center_content=”no” hide_on_mobile=”no” background_color=”” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” background_position=”left top” hover_type=”none” link=”” border_position=”all” border_size=”0px” border_color=”” border_style=”” padding=”” margin_top=”” margin_bottom=”” animation_type=”” animation_direction=”” animation_speed=”0.1″ animation_offset=”” class=”” id=””][/one_fourth]