« Paris en émotions » : le court-métrage promotionnel de Mélanie Laurent

0
241
court-métrage-mélanie-laurent

« Paris en émotions » : à la gloire de la capitale.

Dans le cadre de la Saison Culturelle 2017, lancée par le ministère de la Culture et de la Communication, un court-métrage mettant en valeur de nombreux sites touristiques de la région Île-de-France a été commandé à l’actrice Mélanie Laurent, qui l’a réalisé.

Ce court film, baptisé “Paris en émotions”, est produit en partenariat avec France Télévisions. Il fait partie de la campagne de communication d’Atout France, et est destiné à être diffusé, entre autres, sur les réseaux de France Télévisions et de France Médias Monde, ainsi que sur les sites Internet et les réseaux sociaux. Sept bandes annonces extraites de cette réalisation audiovisuelle sont diffusées sur les grandes chaînes internationales, comme France 24 et TV5 Monde, ainsi que sur les chaînes nationales de France Télévisions. Dans ce court-métrage, la caméra de Mélanie Laurent entraîne le spectateur dans des lieux inoubliables, étroitement liés au patrimoine culturel parisien. Au début, on y voit le Centre Georges Pompidou, dont la collection permanente expose de nombreuses toiles célèbres (Matisse, Picasso, etc.). Pour son introduction, Mélanie Laurent a choisi de filmer l’émotion qu’éprouvent des visiteurs anonymes face à des tableaux majeurs, connus dans le monde entier. Ce principe de la découverte d’œuvres unanimement plébiscitées par les touristes, porteuses d’émotions fortes, est ensuite décliné à l’intérieur de différents sites qui sont des œuvres en elles-mêmes. Ainsi, le spectateur peut voir ou revoir les coulisses de l’Opéra Garnier, le Louvre, l’Opéra Bastille, la Comédie Française, le Musée d’Orsay, la fosse d’orchestre de la Philharmonie, ou encore la Galerie des Glaces du château de Versailles. Cette visite filmée permet de montrer ce que Paris et sa proximité recèlent historiquement en matière de richesses et de créations artistiques. La comédienne-réalisatrice a déclaré au sujet de son travail : « Je crois qu’une œuvre peut changer une vie. […] J’ai voulu faire un film qui témoigne de cette force de l’Art en tentant de capter sur les visages l’émotion véritable que peut produire la découverte d’un chef-d’œuvre. Cette émotion est différente pour chacun en fonction de ses origines, de sa culture et de sa sensibilité. Mais nous la partageons tous. »