Paris veut limiter radicalement sa production de carbone

0
154
paris-carbone

Paris lance un ambitieux Plan Climat-Air-Énergie.

Ce Plan est décrit dans un document qui regroupe 500 nouvelles mesures, à appliquer dans le but d’améliorer la vie quotidienne de la Capitale, faisant largement appel aux énergies renouvelables.

paris-carboneAprès délibérations, les élus ont élaboré un Plan Climat qui vise à rendre Paris neutre en matière d’émissions de carbone, à l’horizon de 2050. Pour y parvenir, un document qui contient pas moins de 500 nouvelles mesures, adoptées à l’unanimité, a été établi. Celles-ci ont pour but d’atteindre un usage énergétique total avec des sources renouvelables. Ces mesures concernent des secteurs très variés. Elles devraient s’appliquer aussi bien aux domaines de l’énergie, de la gestion des déchets, des transports, que celui de l’alimentation. Ce programme fait suite à une première ébauche, esquissée en novembre 2017, qui avait été remise conjointement à la région, à l’État, et à la Métropole du Grand Paris.

En fait, ce vaste Plan d’actions, dont Aurélie Solans, la conseillère déléguée à l’Environnement, s’est félicitée, est directement issu de l’Accord de Paris. En réussissant à stopper ses émissions de gaz à effet de serre, la Capitale veut contribuer à l’effort mondial qui permettra de rester sous le seuil des 2 °C de réchauffement climatique. Un objectif international, déjà évoqué lors de la conférence de la COP21 de 2015.

Paris entend ainsi se positionner en tant que pionnière de la lutte contre le dérèglement climatique. Une décision urgente, car, d’après les projections faites par Météo-France, la Capitale risque de subir d’ici la fin de ce siècle une forte augmentation du nombre de ses jours de canicule. Ceux-ci pourraient en effet atteindre jusqu’à 26 jours par an, ce qui constituerait une menace réelle pour les populations âgées et l’approvisionnement général en eau potable. Comme l’a déclaré Aurélie Solans, avec ce Plan Climat ambitieux, Paris s’engage dans une “politique de longue haleine”, respectueuse des objectifs énoncés par la COP21. Ce rassemblement international a sans doute joué un rôle puissant d’accélérateur dans ce domaine.