Participation numérique des communes au Grand Débat National

0
1014
Panneau Qui Indique La Connexion Internet De La Ville
Panneau qui signale la connexion Internet d'une ville.

Participation numérique des communes : des inégalités techniques

La participation numérique des communes au Grand Débat National est une opportunité évidente. Dans certains cas, cette possibilité peut même constituer une avancée. Cependant, sur le terrain, des installations numériques de qualité variable risquent de peser sur cette participation. En effet, on constate qu’une  fracture numérique perdure sur le territoire. Cela entraîne un accès inégal aux réseaux à haut débit. Par conséquent, la mobilisation citoyenne pourrait en pâtir.

Des moyens inégaux

Ce Grand Débat National va sans doute permettre à beaucoup de citoyens de s’exprimer. Néanmoins, l’équipement numérique dont disposent les communes influera sur leur prise de parole. Ainsi, la qualité des outils utilisés pèsera sur les possibilités offertes aux administrés. De fait, les communes déjà équipées d’un site Internet seront vraisemblablement avantagées. Généralement, on sait que la création d’un site dans une commune est souvent liée à sa taille. Parfois aussi à ses moyens. Par ailleurs, l’emplacement géographique joue aussi un rôle. Par exemple, si l’on prend la région de Bourgogne-Franche-Comté, on sait que 30 % de ses communes disposent d’un site Internet. Or, ce pourcentage varie beaucoup entre les régions françaises. Inévitablement, ces différences pèseront sur la participation numérique des citoyens.

Des différences significatives

Un internaute utilisant une souris.

Pour mieux percevoir les écarts que provoquent les infrastructures numériques d’une région, les communes alsaciennes et mosellanes sont un bon exemple. En effet, on sait que plus de 80 % d’entre elles bénéficient de connexions rapides. Parfois, leur débit peut dépasser les 100 Mbits. En revanche, aujourd’hui, les communes des départements de la Meuse, des Ardennes, de l’Aube et de la Haute-Marne n’ont pas ce type d’accès. Par ailleurs, la création d’un site Internet dépend souvent de l’accès au haut débit. Ainsi, on a observé que les mairies reliées par des lignes rapides ont plus souvent lancé leur site.

Des disparités évidentes

Pour l’instant, on ne sait pas encore si les forums de discussions des sites Internet seront beaucoup utilisés. En revanche, on sait déjà que les réseaux sociaux sont privilégiés par certains pour donner leur avis. Cela s’est vérifié au cours des deux derniers mois. En effet, ces médias ne nécessitent qu’une connexion personnelle. Ils permettent donc de ne pas subir une éventuelle carence territoriale en haut débit.