Passe Navigo : pas encore accessible sur les iPhone

0
4817
Cropped Lacce S Au Passe Navigo Est De Sormais Possible Avec Lapplication Vianavigo

Passe Navigo : un usage qui reste limité

Depuis ce 25 septembre, le Passe Navigo va être accessible à 3 millions de smartphones via l’application ViaNavigo. Désormais, celle-ci permet d’acheter et de valider ses titres de transport en Île-de-France de façon dématérialisée. Problème, pour le moment, ce service n’est pas utilisable avec un iPhone.

Un lancement prometteur mais partiel

Après avoir été testée dans un premier temps avec 8.000 privilégiés, l’application ViaNavigo vient d’être proposée au grand public. En plus de rendre possible l’achat d’un Passe Navigo, cette application comprend de nombreux autres services. Ainsi, elle conseille aussi sur les itinéraires et sert à valider les titres de transport. Pour cela, il suffit de placer son portable contre une borne de contrôle. Pour promouvoir cette nouveauté, Valérie Pécresse a elle-même montré, face à des journalistes dans une station de métro parisienne, comment l’utiliser.

Passe Navigo : Un service sélectif

Néanmoins, cette innovation n’est pas aujourd’hui accessible à tous les voyageurs dans les transports franciliens. De fait, si vous êtes un client d’Apple, vous en serez actuellement privé. En fait, pouvoir s’en servir pleinement dépend aussi de votre opérateur téléphonique, des composants de votre smartphone et de sa marque. Par ailleurs, le système d’exploitation de votre smartphone conditionne l’utilisation de certaines fonctions. En clair, tout le monde ne peut pas encore profiter de l’application ViaNavigo.

Un désaccord commercial

A ce jour, il est inutile lorsqu’on se sert d’un iPhone de télécharger ViaNavigo sur l’App Store. En effet, un désaccord commercial existe toujours entre Apple et Île-de-France Mobilités. Cela empêche pour l’instant d’accéder à l’application avec un iPhone. Avant-hier, au cours de la conférence de presse organisée pour le lancement de ViaNavigo, Valérie Pécresse a admis que le différent avec Apple était d’ordre financier. Plus précisément, Apple souhaite percevoir une commission à chaque fois qu’un utilisateur d’iPhone se sert de l’application.

Des attentes financières

L'application ViaNavigo va dématérialiser les titres de transports franciliens.
Grâce à l’application ViaNavigo, l’achat du Passe Navigo et de billets de transports cesse d’être physique.

Autrement dit, en langage juridique, Apple veut être rétribué en cas de « facturation pour compte de tiers ». Le montant que la firme américaine attend s’élève à 30 % du tarif de l’achat occasionnel d’un Passe Navigo ou d’un billet. Pour un abonnement répété, après un an, ce pourcentage pourrait être de 15 %. Vu l’enjeu considérable que représente cette application, Apple devrait finir par réviser sa position. D’autant plus que la marque à la pomme n’a aucune envie de voir ses clients adopter des portables fonctionnant sous Android. Il y a donc de l’espoir pour les possesseurs d’iPhone.

Une bonne opération pour l’environnement

En plus de l’aspect pratique pour les voyageurs, la dématérialisation des titres de transports bénéficiera forcément à l’environnement. En effet, chaque année, on estime qu’environ 500 millions de tickets usagés sont jetés par terre. Ainsi, l’application ViaNavigo limitera considérablement les volumes des détritus répandus. Par ailleurs, des quantités importantes de carton, aujourd’hui transformé en billets, seront ainsi économisées. Cependant, le bénéfice de tous ces progrès dépendra d’abord d’une accessibilité renforcée à ce service. Pour cela, le plus grand nombre possible de smartphones devra être compatible avec le Passe Navigo. Ainsi, le blocage actuel constaté avec Apple pourrait disparaître en 2020. Des pourparlers sont actuellement en cours pour y parvenir.