Lille annonce une limitation de vitesse

0
458
le périphérique de Lille avec beaucoup de véhicules
Le périphérique de Lille va passer de 90 à 70 km/h

Le périphérique de Lille va passer de 90 à 70 km/h

Martine Aubry vient d’annoncer que la limitation de vitesse sur le périphérique lillois va passer de 90 à 70 km/h. Cette mesure s’inscrit dans une volonté d’améliorer la qualité de l’air.

Embouteillage
Le périphérique de Lille va passer de 90 à 70 km/h

Lille : urbanisme et transport

Lille, préfecture du département du Nord, est la quatrième agglomération de France. Fortement urbanisée, la Capitale des Flandres est à la croisée des grands itinéraires européens routiers. Au niveau urbain, elle dispose d’une ceinture périphérique et d’un réseau relativement dense de voies rapides. Elle possède un réseau de transports e commun bien développé : métro, bus et tramway. Et pourtant, le premier mode de déplacement des Lillois est la marche à pied qui représente presque la moitié des déplacements. L’automobile reste en seconde place avec 33% des déplacements, une tendance en forte baisse. Les transports en commun et le vélo sont, par ailleurs, en forte progression.

Lille agit sur la mobilité

Depuis le début des années 2000, la commune de Lille s’est engagée en faveur d’une mobilité douce. Elle a adopté en 2 000 son premier Plan de Déplacements Urbains. La ville cherche ainsi à maitriser les déplacements en recourant à des modes de transports alternatifs. Elle a fait des efforts importants de promotion des déplacements à vélo en développant son réseau de pistes cyclables. Elle s’est dotée d’un système de bicyclettes en libre-service. La préoccupation environnementale remonte aux années 1860 à Lille avec les premières mises place de politique de développement des espaces verts. Aujourd’hui, la ville ne compte qu’à peine 10m2 d’espaces verts par habitant. Le dérèglement climatique s’y fait sentir et la commune propose depuis 2012 16 cartes de la pollution de l’air par type de polluant.

Lille, territoire exemplaire

La Métropole Européenne de Lille se veut aujourd’hui un territoire exemplaire en matière de développement durable et solidaire. Elle s’est fixée des objectifs précis pour diminuer notamment l’impact sur l’environnement et s’est dotée d’un Plan Climat-énergie territorial. La population ayant interpellé Martine Aubry par pétition pour réclamer davantage de mesures pour améliorer la qualité de l’air, des mesures ont été décidées pour le début de l’année.

Prenant exemple sur Paris et Lyon, la municipalité a annoncé que la limitation de vitesse sur le périphérique de Lille va passer de 90 à 70 km/h. La mairie souhaite également interdire la circulation des camions aux heures de pointe. Elle va également élargir de périmètre limité à 30 km/h dans le centre de Lille dans un souci de sécurité et de meilleur partage de la rue. La mesure de limitation de vitesse entrera en vigueur dès février 2019, l’objectif étant de lutter contre la pollution et d’améliorer la qualité de l’air.