Les personnes handicapées confrontées à l’emploi

0
237
personnes handicapées-emploi

Les personnes handicapées face à l’insertion professionnelle.

Selon un récent bilan établi par l’Association pour la Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des personnes Handicapées (AGEFIPH), les demandeurs d’emploi en situation de handicap restent globalement défavorisés en matière de travail. Il apparaît qu’ils rencontrent des difficultés à en trouver, ainsi qu’à le conserver.

D’après la Direction de l’Animation de la Recherche des Études et des Statistiques (DARES), le handicap concernerait environ 5,5 millions de Français. Une récente étude a observé que, l’année dernière, la reconnaissance administrative du handicap avait eu tendance à diminuer, et qu’une personne handicapée avait environ une probabilité 3 fois moins grande qu’une personne pleinement valide de trouver un travail.

Des signaux d’alerte

Tout aussi préoccupant, le taux de chômage des personnes handicapées est en augmentation, bien que certaines entreprises s’efforcent de les embaucher. En 2016, environ 480.000 demandeurs d’emploi en situation de handicap étaient inscrits à Pôle Emploi, soit un peu plus de 8,5 % de la totalité des personnes inscrites au chômage. Ce chiffre représente une hausse de près de 2,5 % par rapport à l’année 2015. Anne Baltazar, présidente de l’AGEFIPH, a dernièrement déclaré à la presse : « Les chômeurs handicapés sont en nombre croissant. Ils présentent toujours des difficultés d’insertion, se traduisant notamment par une ancienneté moyenne d’inscription au chômage supérieure à 800 jours. » Le bilan qu’a émis l’AGEFIPH au premier semestre 2016 a révélé que les demandeurs d’emploi porteurs d’un handicap étaient en moyenne plus âgés que l’ensemble des demandeurs d’emploi. Par ailleurs, ils sont aussi moins qualifiés. Cette situation conduit plus de la moitié d’entre eux à ne pas s’intégrer à la population active. Cette proportion élevée résulte notamment du fait qu’ils ne recherchent pas d’emploi, ou qu’ils manquent de disponibilité pour en exercer un. Autre indicateur de cette situation difficile, le secteur d’activité du commerce a embauché environ 1 % de moins de personnes handicapées en contrats aidés, comparativement à 2015.

Des points positifs

En revanche, les personnes en situation de handicap créent plus d’emplois qu’auparavant. La progression enregistrée dans ce domaine est approximativement de 6 %. L’AGEFIPH, qui utilise les services des organismes nationaux Cap Emploi, a facilité le recrutement de près de 34.500 personnes au cours du premier semestre 2016. Ce résultat représente une hausse de 11 %, comparativement à l’année précédente. Didier Eyssartier, directeur général de l’Association, a par ailleurs observé que le pourcentage d’établissements privés qui employaient des personnes handicapées avait augmenté de 12 %, passant de 66 à 78 %.

La Semaine pour l’Emploi des personnes handicapées (SEPH), qui aura lieu à Paris en novembre prochain, la troisième semaine, abordera sans doute ces différents points essentiels, négatifs comme positifs, afin de mettre en place des améliorations et de faciliter l’accès à l’emploi des personnes handicapées.