Pesticides domestiques : des produits qui nécessitent des précautions

0
4829
Cropped Souvent Des Pesticides Domestiques Sont Utilise S Pour Soigner Les Animaux De La Maison

Pesticides domestiques : des produits qui nécessitent des précautions

Alors que la question des produits chimiques dans l’agriculture soulève de nombreuses tensions, il ne faut pas oublier les pesticides domestiques. En effet, 75 % des Français en utilisent chez eux, parfois sans précaution. Or, ces pratiques phytosanitaires personnelles nécessitent aussi de la prudence.

Des risques négligés

Une récente étude de l’Agence ANSES a révélé que certains usages de pesticides domestiques étaient trop souvent vus comme anodins. Or, ils comportent des risques. Ainsi, une étude de terrain baptisée Pesti’Home, effectuée il y a cinq ans dans 1.500 foyers français, a dévoilé de nombreuses négligences. Les plus courantes concernaient les insecticides dédiés aux animaux domestiques et à l’entretien des plantes d’appartement. Or, en traitant juste les puces de son animal favori, des erreurs sont commises. C’est aussi vrai lorsqu’on entretient des plantes. Car ces gestes impliquent des produits potentiellement toxiques. Cela peut avoir des conséquences néfastes pour la santé. Les bons réflexes doivent donc être mieux connus. Face à ces risques, 75 % des ménages sont concernés.

Des usages très fréquents

L’enquête de l’ANSES a montré que plus de 60 % des propriétaires d’animaux domestiques, pour les débarrasser de leurs parasites, utilisaient des pesticides domestiques. Par ailleurs, pour se débarrasser d’insectes indésirables, beaucoup de ménages se servent de biocides. Contre les insectes volants, 40 % des foyers sont concernés. Et pour lutter contre les insectes rampants, 28 % des foyers utilisent des produits spécifiques. De plus, des répulsifs prévus en usage corporel (moustiques, etc.) servent dans 12 % des cas. Contre les souris et les rats, 9 % des ménages ont recours à des pesticides domestiques. Enfin, la lutte contre les poux et les acariens implique aussi ce type de produits. De fait, ils comportent tous des molécules toxiques.

Des précautions trop souvent oubliées

Entretenir ses plantes fait appel à des pesticides domestiques.
Les gestes d’entretien des plantes nécessitent souvent l’usage de pesticides domestiques.

Malheureusement, la plupart des Français avouent ne pas vraiment se préoccuper des précautions d’emploi, recommandées pour utiliser sans risque des pesticides domestiques. Le plus souvent, l’excuse donnée est que ces recommandations sont « écrites en tout petit sur les emballages ». De plus, elles varient suivant le type de produit. Par conséquent, bien se laver les mains après utilisation, voire porter des gants ou un masque dans certains cas, sont souvent des gestes qu’on oublie. De même que le réflexe de ne pas dormir avec un chat ou un chien récemment traité, ou de sortir d’une pièce où l’on vient de pulvériser un produit. Or, ces oublis peuvent avoir des conséquences problématiques pour les personnes âgées, les femmes enceintes ou les bébés.

Une prise de conscience insuffisante

Parmi les foyers sondés, seuls les adeptes du jardinage ont montré, pour 70 % d’entre eux, qu’ils respectaient des précautions d’emploi contre les pesticides domestiques. Par conséquent, les gestes préventifs devraient être plus souvent rappelés. Quant au fait de jeter des produits chimiques usagés à la poubelle, là encore, 60 % des Français interrogés oublient de les apporter dans une déchèterie.