Philippines : de nombreuses plages polluées par manque d’hygiène

0
334
philippines-plages fermees

Philippines : à certains endroits, la mer est jugée trop sale pour s’y baigner.

Pourtant jusqu’ici très prisée, la petite île des Philippines Boracay, qui accueille habituellement 2 millions de touristes par an, risque de voir sa fréquentation touristique chuter.

 

philippines-plages fermeesSur place, un avertissement vient d’être envoyé à une cinquantaine de complexes hôteliers de la destination, afin qu’ils cessent de polluer la mer qui les entoure en y déversant leurs eaux usées. Ils ont deux mois pour s’exécuter. S’ils ne modifient leur comportement, ils seront tout simplement fermés. Le président philippin Rodrigo Duterte a récemment qualifié l’île de « fosse septique », lorsqu’il a décrit l’état dans lequel la mer se trouvait, à proximité des hôtels qui la polluent. Ces établissements sont en effet jugés responsables de la situation sanitaire de Boracay, devenue déplorable. Cet avertissement officiel a été confirmé par le ministère de l’Environnement des Philippines. Très sérieux, ce rappel à l’ordre devrait bientôt s’étendre à 300 autres entreprises locales, dont le fonctionnement ne va pas tarder à être étudié et jugé par des inspecteurs envoyés par le Gouvernement.