Plan Bioéconomie : de nouvelles filières à promouvoir

0
385
Tracteur Dans Un Champ

Plan Bioéconomie : produire de l’énergie autrement

Tracteur dans un champ
Tracteur dans un champ

Le Plan Bioéconomie représente l’un des dossiers prioritaires du ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert. En effet, celui-ci poursuit ses efforts en faveur de « l’économie du vivant ». Cette dynamique environnementale consiste à produire plus d’énergies tirée de la biomasse. Ce Plan intègre notamment la valorisation des déchets agricoles. Il prévoit aussi d’utiliser les résidus forestiers. Ainsi, de nouvelles filières seront créées sur le territoire. Pour y parvenir, Stéphane Travert a rappelé qu’un calendrier précis est établi pour chacune des initiatives annoncées.

Plan Bioéconomie : les départements d’outre-mer aussi

D’ici 2020, des dispositifs seront créés dans les départements ultramarins, notamment aux Antilles. Ils permettront de mettre en place des structures capables de réutiliser les résidus de canne à sucre. Ensuite, ce processus servira à alimenter des centrales électriques. Cet usage productif de déchets inutilisés parviendra à exploiter des ressources de la biomasse.

Plan Bioéconomie : valoriser les fibres végétales

Machine pour transformer des dechets de bois en Biodiesel
Machine pour transformer des dechets de bois en Biodiesel

L’une des mesures du Plan est l’amélioration de nouveaux réseaux de productions. Ces derniers amplifieront l’utilisation des fibres et des produits d’origine végétale. Cela concerne notamment l’usage plus large de la paille de lin et du chanvre. Par exemple, pour fabriquer des produits isolants pour le bâtiment. Ces applications doivent être mises en place d’ici 2020.

Plan Bioéconomie : valoriser le marché des cuirs et des peaux

D’ici 2020, ce Programme prévoit de développer sur le territoire le secteur des cuirs de veaux. Il est prévu que leur diffusion et leur qualité soient améliorées. Des dispositions similaires seront appliquées à l’exploitation de la laine et des peaux de moutons.

Plan Bioéconomie : alléger les contraintes administratives

Dès cette année, une autre mesure supprimera certains « freins réglementaires à la méthanisation agricole ». En effet, l’activité de ce secteur est actuellement freinée par des procédures administratives trop lourdes. Dans ce domaine, Emmanuel Macron a récemment annoncé la création d’un fonds de prêts sans garantie. Il sera destiné à stimuler la méthanisation agricole. Ce fonds devrait s’élever à 100 millions d’euros. Ainsi, il sera intégré au volet agricole du Grand Plan d’investissement.

Plan Bioéconomie : des revenus complémentaires

La production d’énergies renouvelables peut alimenter utilement divers secteurs énergétiques. Notamment ceux de l’électricité, des biocarburants ou des biogaz. En France, les compléments de revenus possibles par cette filière concernent plus de 50.000 exploitants agricoles.

Sur ce sujet, le Bulletin des Communes vous invite à lire aussi, pour plus d’informations : Lire

Le Bulletin des Communes suggère également : Lire