Fibre optique : un déploiement plus rapide que prévu mais pas partout

0
306

Estimé à 20 milliards d’euros d’investissement, l’énorme chantier du Plan France Très Haut Débit devrait dépasser les objectifs initialement prévus dans certaines régions.

La réalisation de ce chantier se révèle en effet plus rapide que les prévisions du président François Hollande, qui s’était engagé à ce que 50 % des Français aient accès au très haut débit fixe (plus de 30 mégabits/seconde) pour la fin de 2017. Or ce pourcentage sera vraisemblablement atteint dès la fin de l’année dans les zones dites denses. Les 100 % seront sans doute achevés en 2022. Dans ce chantier, avec 1,37 million de prises fibre déployées l’année dernière, Orange s’est placé nettement en tête, par rapport à ses concurrents Bouygues Telecom et Free. Autre constat, les opérateurs se montrent beaucoup moins rapides à raccorder les zones moyennement ou faiblement denses.