Plan Très Haut Débit : des inégalités observées entre les secteurs public et privé

0
72
plan très haut débit-inégalités-public-privé

Plan Très Haut Débit : des inégalités entre secteurs public et privé.

Une répartition inégale des zones dans la réalisation du Plan Très Haut Débit pourrait favoriser le secteur privé aux dépens des acteurs publics locaux. Ce déséquilibre pourrait s’expliquer par de simples raisons de rentabilité, plus ou moins favorable suivant les zones où le développement s’effectue. Sur le principe du Plan Très Haut Débit, tous les élus semblent s’accorder. Néanmoins, certains s’inquiètent. Comme Laurence Comparat, la maire adjointe de Grenoble, qui pose la question : « […] est-ce au marché de piloter un tel projet ? ». De fait, certaines communes peu habitées subissent des dysfonctionnements techniques, comme celui d’avoir un mauvais débit en cas de mauvais temps. Pour éviter que les prestations du privé ne soient pas à la hauteur de ses promesses, le gouvernement incite les élus locaux à contractualiser leurs relations avec les opérateurs, en découpant le marché entre les prestataires de façon la plus équitable possible.