Poitou-Charentes : une région mobilisée pour le climat

0
259
Une Cause Majeure La Protection De Lenvironnement Est Une Cause De Plus En Plus Fe De Ratrice

Poitou-Charentes : La Rochelle fortement impliquée

 

La cause de la protection de l'environnement devient spontanement federatrice
La cause de la protection de l’environnement devient de plus en plus federatrice

 

En Poitou-Charentes, ce samedi, la mobilisation en faveur de la protection du climat, décidée après la démission de Nicolas Hulot, a été particulièrement visible. Notamment à la Rochelle, où près d’un millier de manifestants sont sortis pour faire une Marche, organisée sur le Vieux Port. Ainsi, iIs ont manifesté leur engagement écologique, en défilant ensemble. D’autres marches similaires se sont aussi déroulées à Angoulême, à Poitiers et à La Roche-Posay, dans la Vienne.

Poitou-Charentes : plusieurs villes solidaires

Initiées à l’origine sur les réseaux sociaux, ces Marches pour le Climat étaient bucoliques. Néanmoins, elle étaient aussi revendicatives. Elles ont surpris par leur réelle conviction, qui s’est spontanément exprimée. Ces démonstrations ont parfois eu lieu dans certaines villes peu habituées aux expressions publiques. Même les badauds, en marge des défilés, ont montré qu’ils approuvaient ces rassemblements. Les passants ont dit qu’ils se sentaient concernés et solidaires. Interrogés, ils ont montré leur soutien aux marcheurs. Ils ont été nombreux à affirmer qu’ils étaient conscients des dangers climatiques qui menacent la Planète.

Poitou-Charentes : des chercheurs de la région clament leurs inquiétudes

Marche organisee a La Rochelle
Marche organisee a La Rochelle

La cause de ces Marches pour le Climat a été reprise par divers articles dans la presse. Notamment un appel direct de 700 scientifiques, dont certains travaillent à l’Université de La Rochelle. Leurs alertes, lancées au sujet du dérèglement climatique, étaient destinées aux décideurs. Véritables SOS, exhortant à des décisions urgentes, elles ont été publiées par le quotidien Libération. Concrètement, ces scientifiques ont demandé aux dirigeants de réagir en passant « […] de l’incantation aux actes, pour enfin se diriger vers une société sans carbone ».

Poitou-Charentes : un initiateur actif à La Roche-Posay

François Plaze, incitateur de la marche organisée dans la commune de La Roche-Posay, a pris la parole à cette occasion. Comme iI travaille pour le député de la circonscription, il est très informé des problèmes qui affectent son environnement. Face aux menaces qu’affronte aujourd’hui le climat mondial, François Plaze a défendu le principe d’une union citoyenne. Pour être efficace, il a demandé que cette mobilisation transcende tout clivage politique et qu’elle se place au-delà des partis.

Poitou-Charentes : une région en phase avec un élan citoyen national

Dans la région, l’appel à « marcher pour le climat » a recueilli l’accord de plus de 16.000 participants. Parallèlement, 80.000 personnes se sont spontanément déclarées sympathisantes de ce mouvement. Aujourd’hui, les internautes qui veulent apporter leur soutien à cette action peuvent continuer à le faire via les réseaux sociaux. Il leur suffit d’utiliser le hashtag « #onprendlerelais ». Ce samedi 8 septembre, cette mobilisation a rencontré un élan spontané dans tout le pays. Rien qu’à Paris, cette Marche pour le Climat aurait réuni plus de 35.000 participants.

 

Sur ce sujet, le Bulletin des Communes vous invite à lire aussi, pour plus d’informations : Lire

Le Bulletin des Communes suggère également : Lire