La FIRIP s’est adressée aux Ministres sur le Plan France Très Haut Débit

0
202
firip-étienne-dugas

Pour atteindre un objectif optimal.

Après avoir récemment été reçu par les Ministres, ce 13 juillet, Etienne Dugas, Président de la FIRIP, leur a adressé un bilan de cet échange, dans lequel sa Fédération a présenté ses propositions pour que tous les Français puissent bénéficier du Très Haut Débit le plus rapidement possible.

À propos des zones dites « non-denses », qui représentent près de la moitié des Français et 90 % du territoire national du Plan France Très Haut Débit, Étienne Dugas a précisé comment la FIRIP pensait réduire au mieux la fracture numérique en connectant ces foyers, leur fournissant ainsi la même offre culturelle, ce qui réduira aussi les coûts Télécom des entreprises qui s’y trouvent, afin d’améliorer leur compétitivité.

En tant que représentant des opérateurs privés, financés par des fonds privés, le Président de la FIRIP a rappelé le rôle joué par la FIRIP dans l’aménagement numérique des territoires. Il a précisé l’importance de ce financement privé et non public, et l’atout que celui-ci représente pour parvenir à déployer la fibre optique sur le terrain, comme technologie essentielle. Étienne Dugas a insisté sur l’importance de maintenir une pluralité de moyens pour assurer le déploiement du Plan France Très Haut Débit, si l’on veut respecter son calendrier.

À terme, les travaux réalisés devraient permettre de connecter 15 millions de foyer d’ici 2022. Une fois ce but atteint, ce réseau permettra à des millions de Français situés dans les zones rurales d’accéder aux dernières innovations technologiques et aux services qu’elles permettent, comme l’E-santé, l’E-éducation, des procédures administratives traitées en direct, et la jouissance des mêmes chaînes de télévision que celles reçues dans les grandes villes. Pour les entreprises, être connectées leur permettra de se moderniser, d’élargir l’accès à l’emploi par le biais du télétravail, et de faire des économies sur leurs factures Télécom.

L’activité des entreprises engagées dans ce vaste chantier a permis de créer 8.000 nouveaux emplois au cours des six dernières années. Ce chiffre atteindra 28.000 postes créés en 2022.

Pour réaliser le déploiement numérique sur tous les territoires, dans les zones denses et non-denses, des millions de prises restent à construire. Pour y parvenir, Etienne Dugas a rappelé que 95 % des prises FttH ont fait ou font l’objet d’un appel d’offres à Délégation de Service Public, que 50 % des prises FttH ont déjà été attribuées, que 80 % le seront à la fin de cette année, et que 100 % le seront au cours de l’année prochaine. Pour être atteint, ce programme comprend des obligations contractuelles de couverture qui sont assorties de pénalités en cas de retard.

Pour fiabiliser le plan France Très Haut Débit et accélérer son déploiement, afin que l’objectif de 100 % du territoire couvert puisse être atteint en 2020, la FIRIP va bientôt présenter aux Ministres une feuille de route précise, accompagnée de propositions concrètes.