Le projet « Wifi4EU » : la création de réseaux Wi-Fi gratuits de qualité

0
179
Wifi4EU-réseaux-

Pour une meilleure accessibilité à Internet.

Le Parlement Européen vient de ratifier, courant septembre, le projet « Wifi4EU », établi par la Commission Européenne.Wifi4EU-réseaux-

Ce projet a pour objectif de permettre aux collectivités locales d’activer des réseaux Wi-Fi, gratuits, ouverts et sécurisés, dans tous leurs espaces publics (bâtiments administratifs, médiathèques, salles de conférences, parcs…). La mise en place de ce dispositif se fera à l’aide de coupons, d’une valeur totale de 120 millions d’euros. Ils seront attribués aux communautés locales. Le nombre des communautés concernées est estimé entre 6.000 et 8.000. À terme, le projet « Wifi4EU » doit fournir aux usagers des principaux espaces publics un accès à Internet de bonne qualité, au sein de l’ensemble de l’Union Européenne.

Les administrations publiques et les sociétés qui exercent une mission de service public seront les seuls organismes à être inclus dans ce projet de développement numérique. Autrement dit, cet aménagement concernera avant tout les administrations et les sociétés travaillant dans le secteur du tourisme en ligne. « Wifi4EU » s’adresse en priorité aux autorités publiques locales, comme des municipalités qui souhaitent offrir un accès Wi-Fi dans des zones où cette offre, publique ou privée, n’a pas encore été planifiée. Ainsi, elles pourront bénéficier d’un financement pour se doter du matériel technique nécessaire, capable de fournir une connectivité à Très Haut Débit. Les installations qui seront développées grâce aux coupons obtenus devront pouvoir fournir une connexion gratuite dans ces communautés pendant plusieurs années. Chaque communauté bénéficiera d’un seul coupon, qui sera octroyé en respectant le principe du « premier arrivé, premier servi ». Le montant de ce coupon pourra s’élever jusqu’à la totalité du coût des travaux à réaliser. Le maximum de ce financement a été plafonné à 20 millions d’euros pour 1.000 municipalités.

Les sociétés qui seront chargées des déploiements à venir seront investies d’une mission de service public. Elles devront être capables de planifier et de superviser l’installation de points d’accès sans fil locaux dans des espaces publics, à l’intérieur comme à l’extérieur. Les projets qui doubleront un service privé ou public d’installation de Wi-Fi seront rejetés. L’Union Européenne entend ainsi limiter ses aides à des projets neufs, récemment élaborés par des collectivités. En effet, ce financement n’est pas destiné à subventionner l’amélioration de réseaux Wi-Fi déjà existants.