Pouvoir d’achat : une très bonne nouvelle pour les ménages

0
2397
La hausse du pouvoir d'achat des Français sera réelle en 2019.
Le pouvoir d'achat des ménages va progresser cette année.

Pouvoir d’achat : une hausse significative

Le pouvoir d’achat en France devrait s’accroître cette année de 2,5 %. Une réelle embellie, dont les conséquences seront sans doute positives pour l’activité économique globale du pays. En effet, celle-ci devrait être tirée vers le haut, car soutenue durablement par les mesures fiscales octroyées récemment par le Gouvernement.

Une redistribution positive

Sur l’année, près de 12 milliards d’euros seront redistribués aux ménages français. Cela représente une progression de 0,8 point du revenu brut. De plus, une augmentation significative des salaires devrait sans doute influer sur les dépenses des Français. Cette mesure devrait profiter directement au pouvoir d’achat des classes moyennes. Ainsi, la hausse prévue cette année devrait atteindre 1,5 %, alors que les deux années précédentes, elle n’avait été que de 0,3 %. En terme de salaire moyen, cette progression atteindra donc 2,6 % en 2019, contre 1,6 % l’année dernière. L’ensemble des mesures annoncées par Emmanuel Macron, le 10 décembre dernier, sera concrètement un accélérateur pour la consommation des ménages. Cela, dans un  contexte social toujours très tendu, malgré la clôture récente du Grand Débat National. En effet, à ce jour, de nombreuses incertitudes persistent.

Une résistance encourageante

Cette année, le pouvoir d'achat des Français va augmenter.
Les Français vont bénéficier d’un meilleur pouvoir d’achat en 2019.

D’après les études réalisées par l’Observatoire Français des Conjonctures Economiques, l’OFCE, la bonne santé de l’économie française se maintient. On peut même dire qu’elle résiste. Globalement, ses études, menées de façon indépendante et publiées le 16 avril, prévoient dans l’Hexagone un Produit Intérieur Brut (PIB) légèrement en retrait par rapport à l’année dernière. Soit 1,5 % contre 1,6 % en 2018. Comparativement à d’autres pays de l’eurozone, surtout l’Allemagne et l’Italie, aujourd’hui en récession, ce résultat est plutôt satisfaisant. Même s’il n’est pas toujours ressenti comme tel. Ainsi, l’économie française se comporte finalement mieux que beaucoup de pays voisins. Bien que la croissance annuelle du Produit Intérieur Brut doive se stabiliser aux alentours de 1,3 %, contre 1,8 % l’année dernière. En définitive, les prévisions de croissance du pays pour 2019 n’auront baissé que de 0,3 point, comparativement à 2018.

Une inflation maîtrisée

Parallèlement à ce constat rassurant, l’annulation de la taxe carbone devraient ralentir l’inflation, et même la diminuer. Ainsi, celle-ci devrait passer cette année à 1,3 %, contre 1,9 % en 2018. Ce retrait devrait aussi jouer un rôle favorable en faveur du pouvoir d’achat. Toutefois, celui-ci sera impacté par une tendance notable à épargner, observée dernièrement dans le pays. En effet, l’incertitude ambiante s’est manifestée par une augmentation significative du taux d’épargne. De fait, celui-ci a dépassé les 15,5 % supplémentaires au cours du dernier trimestre 2018. A ce jour, chez les Français, cette tendance générale ne semble pas ralentir.