La biodiversité dans les prairies des aéroports

0
1868
un aéroport le soir...
Les aéroports de France sont constitués à 70% de prairies dites aéronautiques.

La biodiversité autour de l’aéroport de Toulouse-Blagnac

Saviez-vous que les prairies des aéroports qui entourent les pistes et les bâtiments sont de véritables paradis pour notre biodiversité ? Des milieux précieux qui abritent majoritairement des espèces laissées dans leur état semi-naturel.

Des avantages et des inconvénients…pour la biodiversité

Un aéroport est un ensemble de bâtiments et d’installations qui servent au traitement des passagers. Les aéroports sont, en fait,  souvent une composante majeure de l’activité économique et touristique d’une agglomération. Mais ils sont aussi également responsables de pollutions et contribuent à la fragmentation écologique. Mais les aéroports génèrent des polluants et de nombreuses nuisances. En France, on a mis en place une surveillance de l’impact du trafic aérien afin d’en mesurer les effets sur la population environnante. Enfin, outre les impacts de la pollution et du bruit, les aéroports sont des lieux privilégiés de contagion et donc également source de risque épidémiologique.

Des paradis pour la biodiversité

Curieusement les aéroports sont des lieux privilégiés pour la biodiversité. En effet, le nombre total d’aéroports en France représente une surface importante dont 70% sont des prairies aéronautiques. Ces espaces abritent une biodiversité laissée dans son état semi-naturel. Étudier et connaitre cette biodiversité est donc un engagement environnemental mais également sécuritaire. En effet, une bonne gestion de cette biodiversité ordinaire sur un aéroport permet de minimiser les risques animaliers. Elle favorise des écosystèmes équilibrés afin d’éviter toute prolifération intempestive. Il en va de la sécurité des aéroports. Ainsi, par exemple, depuis 2009, dans certains aéroports, on a mis en place des services de prévention du péril animal chargés.

A Toulouse-Blagnac, pour la biodiversité

Un renard qui trouve dans les prairies des aéroports un nouveau lieu d'habitat
Curieusement les aéroports sont des lieux privilégiés pour la biodiversité.

L’aéroport de Toulouse-Blagnac est  situé dans le département de la Haute-Garonne. C’est le cinquième aéroport de France avec une fréquentation de plus de 9 600 000 passagers. Mais cet aéroport est également une réserve de biodiversité grâce aux prairies de l’aéroport. En effet, dans les 500 hectares de prairies sauvages qui bordent les pistes de l’aéroport, on a pu identifier plus de 500 espèces différentes. Cela fait de cet aéroport la première réserve de biodiversité d’Occitanie. On y trouve une flore très diversifiée dans un espace qui n’est pas traité avec des produits phytosanitaires. On y trouve également de très nombreux insectes pollinisateurs, plus de 89 espèces d’oiseaux, plus de quarante-deux espèces de papillons ou encore dix millions d’abeilles.