Prime de Mobilité : encourager les déplacements à vélo ou en covoiturage

0
2215
Le Chèque Déplacement pourrait aider de nombreux salariés.
Le Gouvernement pourrait bientôt lancer un Chèque Déplacement.

Prime de Mobilité : un nouveau Chèque Déplacement

Une prime de Mobilité pourrait encourager les trajets pour se rendre au travail. Notamment en covoiturage ou à vélo. Ce nouveau dispositif pourrait même devenir obligatoire. Il pourrait être à la charge des employeurs. A ce jour, de nombreux syndicats y sont favorables.

Des dépenses  à alléger

Les transports pour se rendre au travail pèsent parfois lourdement sur le budget des ménages. Pour aider certains salariés, pour qu’ils puissent alléger ce poste de dépenses, une mesure gouvernementale est à l’étude. Elle consisterait à favoriser les trajets entre le domicile et le travail. Cela, grâce à un système de Chèque Déplacement. Ce nouveau dispositif favoriserait les trajets effectués à vélo ou en covoiturage. Il prendrait place en tant que prime de Mobilité. Actuellement, les modalités d’une prochaine loi Mobilité sont déjà discutées depuis plusieurs mois. Cette loi reste à préciser, suite  à des concertations menées entre le Gouvernement, les associations d’élus locaux et les syndicats. Dernièrement, Michel Beaugas, représentant de Force Ouvrière, a déclaré que la prime de Mobilité était « […] encore à l’arbitrage ».

Une mesure également écologique

Du côté du Gouvernement, François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, suit ce projet. Dernièrement, il a déclaré à la radio, sur RTL, que ce Chèque Déplacement pourrait fonctionner comme le Chèque Déjeuner. Ainsi, il serait défiscalisé. Son plafond devrait être de 400 € par salarié. Dès le mois de juin prochain, son lancement pourrait être appliqué. Cependant, pour cela, il faudra que les partenaires sociaux aboutissent d’abord à un accord avec le patronat. Si cet accord tardait, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a précisé que l’État pourrait alors trancher. Globalement, cette mesure pourrait renforcer un dispositif en faveur d’un environnement plus écologique. En effet, il limiterait l’usage de la voiture.

Un projet à affiner

Une nouvelle prime de mobilité serait favorable à l'écologie.
Un système de Chèque Déplacement pourrait bientôt favoriser la mobilité.

Une fois approuvée, l’application de cette prime de Mobilité, versée sous forme de Chèque Déplacement, pourrait varier selon les régions. Pour l’instant, cette mesure figure dans le projet de Loi d’Orientation des Mobilités. Ce texte sera bientôt revu à l’Assemblée nationale, le 14 mai, en commission du Développement durable. Ensuite, il pourrait être définitivement adopté, en juillet prochain. Cette mesure, qui serait utile en zones rurales où les transports en commun manquent, pourrait beaucoup aider les salariés. Surtout ceux qui sont obligés d’utiliser leur voiture pour aller au travail. Ainsi, grâce à ce Chèque Déplacement, ces travailleurs profiteraient d’une aide. Aujourd’hui, celle-ci est seulement offerte aux usagers des transports en commun.

Compenser la hausse du carburant

Cette aide pourrait aussi adoucir les conséquences de la hausse actuelle des prix du carburant. En effet, à ce jour, le diesel se rapproche de son record historique, établi l’année dernière. De plus, les prix du sans-plomb n’ont jamais été aussi élevés depuis 2013.

Le Bulletin des Communes suggère aussi de lire l’article de Capital :