Progression touristique de la Chine : elle pourrait prendre la première place

0
417
La Chine se développe beaucoup dans le secteur touristique.
La Chine pourrait bientôt dépasser la France en matière de tourisme.

Progression touristique de la Chine : championne en 2030 ?

La progression touristique de la Chine se porte très bien. Voire un peu trop. Au point, d’après le cabinet d’études Euromonitor, de bientôt ravir le titre de premier pays au monde, d’ici 2030. La France perdrait alors sa place de leader dans ce domaine très convoité.

Une puissante progression

Les risques que la Chine devienne progressivement la première destination touristique mondiale sont bien réels. L’Hexagone doit donc surveiller sa qualité d’accueil, et les efforts de développement réalisés par l’Empire du Milieu. En effet, le cabinet Euromonitor a révélé dans son rapport « Megatrends Shaping, the Future of Travel » la puissante progression provoquée en Asie par la croissance de la classe moyenne. Cette profonde mutation a pour conséquence de dynamiser l’industrie du Voyage. Par ailleurs, l’assouplissement régulier dont bénéficie la délivrance des visas profite aussi aux déplacements touristiques. Ainsi, 80 % des arrivants sur le sol asiatique sont issus de cette région du globe. Ces facteurs cumulés expliquent la forte progression du marché domestique, qui lui aussi contribue à renforcer le tourisme chinois.

L’attraction des grandes manifestations sportives 

Selon les analyses faites par Euromonitor, les futurs événements sportifs programmés en Asie vont jouer un rôle décisif dans les prochaines années. En 2020, les Jeux Olympiques d’été de Tokyo, puis en 2022, ceux d’hiver prévus à Pékin, vont considérablement augmenter l’attractivité de ces destinations. Par conséquent, cela devrait avoir de fortes retombées positives sur le tourisme local.

Des travaux très importants

La Chine pourrait concurrencer la première place de la France dans le domaine du tourisme.
La Chine s’organise pour prendre la tête des pays les plus touristiques.

Pour faire face à cette poussée touristique croissante, la Chine est en train de doubler le nombre de ses aéroports. Un énorme chantier, qui devrait faire passer les 234 aéroports existants au nombre impressionnant de 450. Ce but devrait être atteint d’ici l’année 2035. Cela montre que le pays a compris que le tourisme était l’un des piliers majeurs de son économie. De fait, de très nombreux investissements ont déjà été faits pour améliorer ses infrastructures d’accueil. De plus, ses standards de qualité ont été revus à la hausse. Enfin, la Chine est en passe de devenir le premier marché émetteur. En effet, elle se destine à dépasser largement les Etats-Unis et l’Allemagne.

Un trafic en forte hausse

L’année dernière, les aéroports chinois ont enregistré 552 millions de voyages. Dès 2020, ce nombre devrait atteindre les 720 millions. Cette croissance attendue impose à la Chine de développer en urgence de nouvelles infrastructures. En effet, son dispositif aéroportuaire a de plus en plus de mal à satisfaire la demande. De plus, les aéroports actuels sont répartis de façon très inégale sur le territoire chinois. L’aviation civile du pays doit donc faire de gros efforts pour satisfaire l’ambition et la progression touristique de la Chine.