Projet biodiversité

0
452
dessin représentant des immeubles: la ville nature
Saint-Gilles-Croix-de-Vie lance son projet biodiversité

Saint-Gilles-Croix-de-Vie lance son projet biodiversité

En début 2018, la ville de Saint-Gilles-Croix-de-Vie a remporté l’appel à initiatives pour la biodiversité lancé par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne. Elle a travaillé sur un projet biodiversité qui se déroulera sur deux ans.

Saint-Gilles-Croix-de-Vie une ville nature
Saint-Gilles-Croix-de-Vie lance son projet biodiversité

La biodiversité est en danger

La biodiversité est le produit de la longue et lente évolution du monde vivant sur l’ensemble de la planète. Elle recouvre l’ensemble des milieux naturels et des formes de vie ainsi que toutes les relations et interactions qui existent. La notion de biodiversité comprend trois niveaux : la diversité des milieux de vie, des espèces et  des individus. Selon les ONG environnementales, la biodiversité est en danger. Lorsqu’ils sont en bon état, les milieux naturels et les espèces  assurent la pollinisation, contribuent à la fertilité des terres ou encore participent à l’épuration de l’eau. Or selon les spécialistes, la moitié des espèces vivantes pourrait disparaitre d’ici un siècle compte tenu du rythme actuel de leur disparition. Ce nouveau processus d’extinction est rapide et quasi exclusivement lié aux activités humaines. Une liste rouge mondiale des espèces menacées a été réalisée. Les milieux naturels sont également touchés : 60% d’entre eux sont dégradés.

L’homme est-il un danger ?

L’activité humaine est la première cause de la détérioration de notre biodiversité. L’urbanisation et le développement des infrastructures de transport détruisent les milieux naturels. La surpêche ou la déforestation sont également coupables tout comme la pollution ou l’introduction d’espèces envahissantes ou toxiques. A cela, s’ajoute le dérèglement climatique qui modifie les conditions de vie des espèces et dont l’homme est responsable. Le réchauffement climatique modifie, perturbe et menace le monde du vivant, notamment à cause des gaz à effet de serre. C’est tout un équilibre qui est remis en jeu et les êtres vivants doivent alors s’adapter ou disparaitre. Les effets sur la nature sont nombreux : par exemple la modification de l’acidité des océans, le déplacement des espèces animales et l’expansion d’espèces nuisibles. Les gouvernements semblent prendre conscience des effets pervers de l’activité humaine sur la biodiversité. Aujourd’hui, l’heure est à l’action, au niveau mondial, national et local.

Le projet biodiversité de Saint-Gilles-Croix-de-Vie

dessin d'une maison verte avec deux feuilles poussant sur le toit
La biodiversité est en danger

Saint-Gilles-Croix-de-Vie fait partie des communes qui ont décidé de s’engager en faveur de la biodiversité. La municipalité a travaillé sur un projet qui devrait se dérouler de 2019 à 2020. Il s’agit notamment de restaurer les trames verte et bleue communales, les grands axes de déplacement et d’habitat des espèces. Durant deux années, la ville va se pencher sur les milieux bocagers, humides et sur la biodiversité dans les secteurs urbains. Elle va réaliser un diagnostic écologique avec la Ligue de Protection des Oiseaux, l’IUT de La Roche-sur-Yon et le lycée Nature de La Roche-sur-Yon. Les habitants vont participer à cette initiative lors de l’élaboration des inventaires communaux. Par la suite, la population cherchera à résoudre le problème de la sauvegarde de la continuité écologique en améliorant les milieux naturels. Il sera également question des solutions à apporter pour mieux gérer l’impact de la ville sur la biodiversité.