Projet LaVallée

0
816
Chatenay Malabry Secteur Pharmacie 2013 A 2

Projet LaVallée : un éco-quartier à Châtenay-Malabry

La commune de Châtenay-Malabry s’apprête à accueillir son éco-quartier. LaVallée est un projet unique. Il est porté par la première Société d’Économie Mixte à Opération Unique.

Chatenay Malabry Secteur Pharmacie
un éco-quartier à Châtenay-Malabry


Eco-quartier et SEMOP

Eiffage Aménagement et la ville de Châtenay-Malabry ont travaillé ensemble sur le projet LaValllée. Le projet LaVallée devrait donc être le premier éco-quartier démonstrateur de vie durable en Île-de-France.  C’est  la première Société d’Économie Mixte à Opération Unique qui porte ce projet. La SEMOP est une forme d’entreprise publique locale permettant à une collectivité locale de lancer un appel d’offre en amont de la constitution de la société. C’est un outil très utile de coopération public-privé car il donne à la personne publique la maîtrise de son service, sur une opération bien définie. Cela permet de désigner l’actionnaire opérateur qui s’associera avec elle. Une collectivité peut donc créer avec au moins un actionnaire une SEMOP. Elle sera constituée pour une durée limitée, à titre exclusif en vue de l’exécution d’un contrat. Son objet sera la réalisation d’une opération de construction, une gestion d’un service public ou une opération d’intérêt général.

Châtenay-Malabry, ville innovante

Châtenay-Malabry est une commune située dans les Hauts-de-Seine. Elle a la particularité d’avoir 50% d’espaces verts classés. Elle s’est engagée en faveur du développement durable en lançant en 2009 une démarche d’Agenda 21. En 2003, elle fait réaliser un diagnostic territorial. Cinq ans plus tard, la commune va demander un Bilan Carbone « Patrimoine et Services ». En 2001, Châtenay-Malabry présente son Projet d’Aménagement et de Développement Durable. L’éco-quartier LaVallée est un projet d’aménagement à forte dimension développement durable, que ce soit via la volonté d’intégrer des matériaux de construction biosourcés que par l’objectif d’utiliser 50% d’énergie renouvelables. LaVallée entend ainsi poursuivre une démarche de labellisation Ecoquartier et Biodivercity Ready.


Eco-quartier LaVallée

logo du projet LaVallée
L’éco-quartier LaVallée va voir le jour à Châtenay-Malabry sur le site historique de l’École Centrale et ses 20 hectares

Ainsi, l’éco-quartier LaVallée  constituera à la fois un lieu de vie et de destination. Il se composera de 2 200 logements, 40 000 m2 de bureaux et 15 000 m2 de commerces. On y trouvera  notamment un collège, un groupe scolaire, une crèche, une ferme urbaine et des espaces publics végétalisés. L’éco-quartier sera une future entrée de ville.  Cet ancien site universitaire a l’ambition d’être une référence en matière d’éco-quartier.  On y trouvera donc une conception bas carbone, une économie circulaire, une agriculture urbaine.

Les concepteurs ont choisi des matériaux de construction  pour leur conception : en particulier des bétons végétaux ou des panneaux isolants en chanvre ou en coton. La presque totalité des bétons et matériaux utilisés seront issus de déconstructions. On va stocker ces bétons récupérés  et les utiliser pour la création des futures voiries. En somme, on va pouvoir réutiliser 250 m3 de matériaux issus de l’ancien site universitaire.

  • Nous vous invitons à lire également notre article sur la mobilisation des villes pour le développement des éco-quartiers
  • Enfin, sur ce même sujet, le Bulletin des Communes vous invite à lire cet article