Qualité de service : connaître la vitesse réelle de sa connexion Internet

0
5315
Pour mesurer la qualité de service d'un opérateur télécom, il faut pouvoir mesurer la vitesse de sa connexion à Internet.

Qualité de service : évaluer les performances de sa ligne fixe

Tout usager d’une ligne Internet aimerait connaître la qualité de service qu’il utilise. Pour cela, mesurer la vitesse de débit d’un opérateur est un paramètre essentiel. L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes a décidé de fournir aux abonnés un outil de mesure. Particulièrement fiable, il vérifiera de nombreuses caractéristiques.

Une nouvelle interface

Le 25 octobre dernier, l’ARCEP a annoncé qu’elle allait lancer une opération de contrôle qualité, accessible aux internautes. Elle consistera à ajouter à de très nombreuses box une interface de mesures. Ainsi, les usagers pourront mieux connaître la qualité de service dont ils bénéficient. Cette interface, nommée API, fournira aux abonnés les caractéristiques de leur ligne fixe. De fait, les mesures réalisées s’appliqueront aux box des quatre fournisseurs d’accès. A savoir, Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free. Très complètes, ces mesures vérifieront les débits offerts par l’ADSL, le cuivre, le câble, le satellite et la fibre optique.

Mesurer la qualité de service d’une ligne

Grâce à l’interface API, les abonnés obtiendront tous les détails du fonctionnement de leur ligne. Notamment, le type de ligne, la qualité de leur Wi-Fi, ou encore la vraie vitesse de leur débit. Bientôt, l’ARCEP informera les usagers sur les dates d’installation possibles de ces API. Ainsi, les internautes pourront décider s’ils veulent mettre en place l’une de ces interfaces sur leur box. En cas d’accord, les volontaires pourront vérifier leurs vitesses de débit. Ils pourront alors choisir leur fournisseur en toute connaissance de cause.

L’interface API : Une application simple et sécurisée

L'ARCEP va permettre aux internautes de mesurer la qualité de service fournie par un opérateur télécom.
Bientôt, la qualité de service que proposent les fournisseurs d’accès à Internet sera mieux mesurée.

Une fois qu’une API aura été installée sur la box d’un internaute, après un déclenchement qu’il aura autorisé, le test s’effectuera aussi simplement qu’une mise à jour. Ainsi, cette interface collectera toutes les spécificités techniques qui caractérisent l’environnement de l’utilisateur. Après les divers tests achevés, l’abonné pourra alors connaître la qualité de service dont il bénéficie. Par ailleurs, pour garantir la sécurité de ces mesures spécifiques, les transmissions des information collectées seront chiffrées. De plus, les requêtes provenant d’Internet ne seront pas prises en compte. Seules celles qui proviendront du réseau local seront validées. Enfin, pour empêcher toute fuite informatique, l’ARCEP a prévu un dispositif d’authentification sécurisée. Celui-ci n’autorisera l’accès à une box donnée que pendant un quart d’heure.

Protection des données privées

Concernant son programme pour mesurer la qualité de service, l’ARCEP a interrogé la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés, la CNIL. Après examen, la Commission a confirmé que ce dispositif lui convenait. En effet, il répond « […] dans son principe aux exigences en matière de protection des données personnelles ». Juridiquement, il respecte donc les principes du RGPD. Ainsi, les API ne transmettront aucune donnée aux outils de mesure. Cela garantira l’anonymat de l’utilisateur.