Que faire des chats errants en ville ?

0
2791
des chats errants
Les chats errants sont-ils un fléau pour les villes ?

Des chats errants en ville

Les chats errants sont-ils un fléau pour les villes ? La législation prévoit qu’ils peuvent, à la demande du maire, être capturer pour être stérilisés et identifiés avant d’être relâchés où ils ont été trouvés. D’autres solutions sont possibles.

Trop de chats en ville

La France compte environ 11 millions de chats errants. Ils se plaisent en ville. Le milieu urbain est devenu un écosystème à la fois dangereux et accueillant. La température plus élevée qu’à la campagne, la forte concentration d’habitats collectifs, la lumière artificielle ou encore les nombreux squares et jardins sont autant d’abris et sources de nourritures. Les chats se sont adaptés à nos villes et savent tirer parti de cet environnement pour vivre à nos côtés. Mais le chat errant n’est pas toujours bien toléré : il est souvent considéré comme nuisible. Les citadins se plaignent quand il y a trop de chats. Une portée de quatre chats peut en effet en donner 20 000 quatre ans plus tard. Alors pour éviter la prolifération des animaux, les maires des communes peuvent agir.

La législation sur les chats errants

Le chat errant est un chat domestique sans maître, retournée à l’état au sauvage ou semi-sauvage. Il tolère la présence humaine et vit à proximité des hommes. Mais ces animaux peuvent poser des problèmes environnementaux et sanitaires même s’ils nous débarrassent des rats et de nombreux déchets. Leur prolifération exponentielle peut être source de problème. Selon la loi du 6 janvier 1999, le maire est seul responsable de la divagation des chats. Il est le seul habilité à intervenir pour mettre fin à leur errance. Il peut donc, par arrêté, faire procéder à la capture des chats afin de faire procéder à leur stérilisation et leur identification avant de les relâcher dans les lieux où ils ont été trouvés. Les chats sont alors placés sous la responsabilité du maire.

Saumur propose une aide financièrement

Saumur
La France compte environ 11 millions de chats errants.

Si les villes choisissent majoritairement de faire capturer les chats errants pour les stériliser et les identifier, certaines communes ont fait d’autres choix. Ainsi à Saumur, le conseil municipal a voté une délibération inédite. Il a décidé de d’apporter une aide financière aux propriétaires de chats pour la stérilisation de leur animal. Une subvention de 10 000 euros va permettre d’inciter la population à faire stériliser leur chat. Un « bon » pour une intervention sera calculé selon le quotidien familial. Une convention a été signée avec des vétérinaires de la Saumur. Enfin une association de protection des chats va identifier et capturer les chats errants pour les capturer et les stériliser également.