Aidants : les proches des personnes handicapées méritent d’être reconnus

0
299
Aidant Avec Un Enfant Handicape

Aidants : une fatigue à prendre en considération

Aidant avec un enfant handicape

Les aidants ont aussi le droit d’être aidés. Ce droit vient de leur être reconnu par le Sénat, le 25 octobre dernier. En effet, une proposition de loi, examinée en première lecture, vient d’être approuvée au sujet des périodes de récupération octroyées aux aidants. Celles-ci ont été jugées justifiées et nécessaires. Ce, sans la moindre contestation.

Les Aidants doivent pouvoir se reposer

Désormais, une nouvelle loi pourrait reconnaître le rôle essentiel que les aidants jouent auprès des personnes handicapées dont ils sont proches. Ainsi, les soins qu’ils apportent bénévolement provoquent souvent pour eux une fatigue importante. Généralement, le temps pris par ces soins s’ajoute à leurs horaires de travail habituels. Cela les coupe donc d’une grande part de leur vie sociale. Par conséquent, le Sénat voudrait assouplir les conditions d’obtention des congés, afin qu’ils puissent eux aussi se reposer.

Presqu’un Français sur cinq est concerné

aidante qui sourit a une personne âgée
Aidante avec une personne âgée

En France, on estime que le nombre global des aidants s’élève environ à 11 millions. De façon plus ou moins régulière, ils apportent une assistance à un proche handicapé, ou souffrant d’une perte d’autonomie. Parmi ces 11 millions, près de 60 % d’entre eux doivent cumuler leurs activités d’assistance à leur travail quotidien. Inévitablement, cela finit par provoquer de la fatigue. Pour pouvoir récupérer, il faut donc qu’ils puissent prendre des congés, sans que cela soit compliqué. C’est ce qu’une nouvelle loi pourrait permettre. Dans certains cas, elle pourrait également entraîner le versement d’indemnités, afin de compenser des pertes de salaires.

Aidants : un aménagement légal proposé

Certains sénateurs ont suggéré qu’une partie des ressources de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) serve à financer les aides versées aux proches qui sont un soutien. Cependant, cette proposition doit maintenant être validée par l’Assemblée nationale. Ainsi, l’aménagement d’un dispositif qui leur est destiné sera discuté dès décembre 2018.

  • Nous vous invitons à lire également notre article sur le site Savoiraider
  • Enfin, le Bulletin des Commune vous propose deux suggestions : le focus de l’association française des Aidants sur ce sujet. La seconde, sur le rapport Gillot.