Réduire la lumière en ville

0
1712
Lyon
La Métropole de Lyon s’inquiète de l’impact de la lumière la nuit sur la biodiversité.


Une trame noire à Lyon ?

La Métropole de Lyon s’inquiète de l’impact de la lumière la nuit sur la biodiversité. Le territoire envisage donc de mettre en place une trame noire afin de faire revenir les animaux.

Lyon ville attractive

Situé au confluent du Rhône et de la Saône, Lyon est la troisième commune de France par sa population. Préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’ancienne capitale des Gaules exerce une attractivité d’importance nationale et européenne. Lyon est également un point de convergence de nombreuses infrastructures routières et ferroviaires. Elle jouit d’une politique d’expansion portée par son attrait économique croissant. C’est ainsi que la commune attire les investisseurs, le monde des affaires et les habitants. Pour faire face à ce développement, Lyon s’est dotée de projets urbains environnementaux laissant une place importante au développement durable et à la biodiversité.

Une ville qui s’engage pour la biodiversité

Ville attractive, Lyon aurait pu être victime de son succès. Ce n’est pas le cas et le territoire est aujourd’hui reconnu en France pour offrir un cadre de vie très plaisant. La commune a bien compris qu’elle devait se trouver une place entre la grande ville et la ville proche de la nature. La protection de l’environnement est devenue un véritable enjeu pour l’avenir. La ville possède de nombreux espaces verts. Ainsi le parc de la Tête d’or, classé jardin remarquable, est le plus grand parc urbain de France. Lyon a fait le choix de créer un environnement favorable où les espaces verts et la représentation de la nature sont des priorités. Elle a également mis en place une gestion environnementale durable de ses espaces verts.

Gérer l’éclairage public pour préserver la biodiversité

vue du ciel sur Lyon la nuit
La Métropole de Lyon compte 59 communes. Comme de nombreux autres territoires, elle est confrontée à forte baisse de sa biodiversité.

La Métropole de Lyon compte 59 communes. Une métropole, confrontée, comme de nombreux autres territoires à forte baisse de sa biodiversité. Conséquence : Des milieux urbains fortement impactés par les éclairages publics et la pollution lumineuse. Que ce soient les chauves-souris qui disparaissent, les insectes qui se brûlent les ailes, les oiseaux migrateurs perturbés ou le sommeil des habitants troublés par la lumière ; l’excès d’éclairage peut être néfaste. Un arrêté pris le 27 décembre 2018 fixe de nouvelles normes en matière d’éclairage sur la voirie, les parcs ou les immeubles. Lyon s’est donc fixé l’objectif de réduire l’intensité lumineuse nocturne sans pour autant remettre en cause la sécurité des piétons.

La ville a donc décidé de travailler sur un projet de trame noire, à l’image de la trame verte. L’objectif est de réduire la lumière en ville pour faire revenir les animaux. Cette trame noire traverserait les 59 communes de la Métropole ; elle permettra également de réaliser d’importantes économies d’énergie. Mais la Métropole n’ayant pas la compétence en matière d’éclairage qui est à la charge des communes, cette proposition ne sera pas une obligation légale.