Réforme différée : le régime des retraites devrait rester identique

0
3484
Cropped Une Re Forme Diffe Re E Des Retraites Semble Se Confirmer

Réforme différée : une confirmation attendue

Désormais, une réforme différée des retraites semble se confirmer. Ainsi, les préconisations concernant cette réforme devraient repousser le précédent projet d’économies à court terme du Gouvernement. Leur présentation aura lieu le 18 juillet prochain à Matignon.

Un nouveau régime mis en place progressivement

D’après certains signes avant-coureurs, un report des mesures pour inciter les Français à partir plus tard à la retraite semble se confirmer. Par conséquent, une réforme différée est très probable. De fait, l’application des mesures envisagées en 2020 n’est plus à l’ordre du jour. Ce report devrait permettre au Gouvernement de mettre en place un nouveau régime de retraites par points. Finalement, cette évolution ne pourrait avoir lieu qu’en 2025. La remise des préconisations par Jean-Paul Delevoye, le Haut-Commissaire à la réforme des retraites, le 18 juillet prochain, devrait confirmer ce changement de cap. Par conséquent, le nouveau Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale ne devrait pas intégrer de décalage de l’âge de départ à la retraite. De la même façon, ce projet ne devrait pas non plus allonger la durée des cotisations.

Des ajustements nécessaires

Afin d’instaurer un nouveau régime de retraites par points, de nouveaux échanges vont se faire avec les partenaires sociaux. Grâce à cette réforme différée, de futurs débats permettront de définir les meilleurs outils pour une réforme plus harmonieuse des retraites. Ainsi, l’exécutif devra sans doute renoncer aux économies rapides qu’il projetait. Par conséquent, les promesses de baisses d’impôts d’Emmanuel Macron devront se financer autrement. Cependant, le Gouvernement compte malgré tout faire baisser le déficit actuel du système. Selon le Conseil d’Orientation des Retraites, ce déficit devrait se stabiliser à 10 milliards d’euros en 2025. Ensuite, un nouveau régime universel devrait s’appliquer. Grâce à de nouveaux principes, ce régime devrait permettre chaque année d’atteindre un équilibre financier.

Des questions clés en suspens

Un changement rapide du système actuel des retraites ne devrait pas être appliqué.
Une réforme différée du système des retraites devrait vraisemblablement être décidée par l’exécutif.

Pour l’instant, plusieurs questions restent en suspens. Notamment, celle de l’allongement des durées de cotisation, afin d’obtenir une retraite à taux plein. Par ailleurs, le décalage de l’âge moyen de départ, modulé par un système de décote, reste aussi à clarifier. En définitive, il est possible que cette limite d’âge soit revue chaque année. Ainsi, elle tiendrait compte des chiffres de l’augmentation de l’espérance de vie.

Un apaisement momentané

Cette réforme différée devrait avoir pour conséquence d’apaiser les syndicats. En effet, ces derniers restent mobilisés contre toute perspective de réforme du système des retraites. Notamment la CFDT. D’ailleurs, Laurent Berger, son secrétaire général, a récemment prévenu dans le Figaro qu’en cas d’augmentation éventuelle de la durée des cotisations, « […] Il ne serait pas difficile d’enclencher une mobilisation ».