Rencontres d’Arles : un incontournable pour les passionnés de photo

0
4100
Les Rencontres d'Arles sont un événement majeur de la photographie.

Rencontres d’Arles : un cinquantième anniversaire très abondant

Les Rencontres d’Arles ont été inaugurées en 1970. Elles célèbrent donc cette année, de juillet à septembre, leur cinquantième édition. Avec une variété et une richesse inégalées, à travers un choix de sujets remarquablement éclectiques.

Arles, capitale de la photographie

Pour ce nouveau rendez-vous entièrement dédié à la photographie, Sam Stourdzé, le directeur des Rencontres d’Arles, a tenu à célébrer toutes les formes que cet art peut prendre. Ainsi, on trouvera sur place de nombreux courants et divers styles mis à l’honneur. Cela couvre une certaine nostalgie historique jusqu’à l’avant-garde la plus novatrice. De cette façon, tous les intérêts y trouveront matière à découverte. Qu’on soit passionné de portraits, d’architecture, d’histoire, de classicisme ou de modernité, il faut aller à Arles. En effet, le ville devient jusqu’au 22 septembre la capitale de la photo. Ce, grâce à une pléiade de grands noms réunis. Notamment à travers le thème « Happy Birthday, Arles », qui retrace tous les moments emblématiques qui ont fait des Rencontres d’Arles un festival unique. Désormais, en raison de leur succès, ces Rencontres ont pris un ampleur régionale. Dorénavant, elles se déclinent dans tout le Sud-Ouest. D’Avignon à Marseille, en passant par Toulon ou Port-de-Bouc.

Un programme faste

Les Rencontres de la Photographie vont faire d'Arles une ville unique jusqu'en septembre.
Les Rencontres d’Arles sont un festival unique, qui transforme cette ville en capitale de la photographie.

Enumérer tous les photographes célèbres dont on pourra voir les images, lors de cet été particulier, serait trop long. Juste pour se mettre en appétit, citons la grande New-Yorkaise Helen Levitt, dont on pourra admirer 130 clichés, dans une rétrospective. On mentionnera aussi l’oeuvre singulière du Britannique Martin Parr. Ou encore les photographies de l’Irlandais Tom Wood, injustement méconnu. Plus plein de nouveaux noms à découvrir, issus de très nombreux pays, tous représentatifs de leur époque et de leur culture respective.

De nombreux temps forts

Parmi les temps forts des Rencontres d’Arles, tous reliés à la photographie, on citera aussi le Prix Découverte Louis Roederer, et la séquence « Happy Birthday, Arles », dédiée aux 50 ans de ce festival. Celle-ci permettra notamment de voir l’exposition « Toute une histoire », qui reconstitue tout l’historique des Rencontres de la Photographie. Sans oublier le VR Festival, consacré aux créations permises par la Réalité Virtuelle. De plus, pour les plus jeunes festivaliers, de 7 à 11 ans, les Ateliers Jeune Public réserveront de nombreuses surprises, ludiques ou éducatives. Enfin, pour les passionnés d’opéra, l’Opéra de Paris sera présent pour la seconde fois à Arles. Ainsi, on pourra assister à des projections de ses films inédits, consacrés à sa « 3e Scène ».