Transports et environnement

0
1413
Rennes


Rennes développe les mobilités innovantes

La ville de Rennes vient de présenter son nouveau Plan de déplacements urbains. Il va reposer sur le covoiturage et le vélo électrique.

Rennes, ville jeune et moderne

Rennes est une commune d’Ille-et-Vilaine, en Bretagne. Située à 55 kilomètres de la mer, elle compte plus de 200 000 habitants. La ville s’étend sur 50 km2 dont plus de 8 km2 d’espaces verts et de jardins. Rennes a été classée en 2018 au « palmarès des villes de France où il fait bon vivre » selon le magazine l’Express. La commune dispose d’un important réseau de transports urbains et périurbains gérés par le service des transports en commun de l’agglomération rennaise. Le STAR se compose de bus et d’un réseau de métro automatique. En termes de transports routiers, la ville  se situe en effet au carrefour d’un réseau étoilé de voies rapides. Une rocade assure le contournement autoroutier complet autour de Rennes. Elle dispose également d’un aéroport, d’une gare TGV et d’un réseau fluvial sur la Vilaine et le canal d’Ille-et-Rance.

Développement et projets

La région rennaise est très impliquée dans le développement durable et la protection de l’environnement. Rennes a ainsi été élue capitale de la biodiversité en 2016. Elle a été récompensée pour la gestion écologique de ses espaces verts et de ses espaces publics. La commune de Rennes a élaboré un « Projet urbain 2015 ». Il s’articule autour de sept grands axes. Un de ces axes se nomme « Rennes, ville mobile » car la commune et également très investie dans la mobilité et les déplacements. Ainsi, après six mois de concertation, la métropole de Rennes vient de proposer un nouveau Plan de déplacements urbains, pour la période 2019-2030. L’objectif de ce document ambitieux est de réduire sensiblement la part du véhicule personnel en misant notamment sur le covoiturage et le vélo électrique.

Plan de déplacements urbains

panneau de covoiturage
La ville de Rennes poursuit donc sa politique volontariste en matière de transports en commun avec ce nouveau PDU.

La ville de Rennes poursuit donc sa politique volontariste en matière de transports en commun avec ce nouveau PDU. L’objectif du Plan de déplacements urbains de Rennes est de faire passer la part de la voiture solo et des deux-roues motorisés de 48,5% à 40% d’ici 2030. La municipalité souhaite donc développer les mobilités douces avec le vélo, la marche et le partage.

L’objectif est d’inciter les habitants à partager leurs trajets. Pour ce faire, la commune va déployer des voies réservées aux bus et aux covoituteurs. Dès 1998, Rennes a mis en place un système de vélos en libre-service à la carte. En revanche, la commune possède assez peu de pistes cyclables. Elle a fait le choix de privilégier les bandes cyclables aux pistes cyclables. Aujourd’hui, la ville réfléchit à rendre le temps de trajet en transports en commun attractif. Elle va donc développer les infrastructures locales : ainsi la ligne de métro B va être prolongée de 14 kilomètres dès 2020.