Rénovation énergétique : un Plan pour limiter les abus dans ce secteur

0
4658
Cropped Le Secteur De La Re Novation E Nerge Tique Est Actuellement Victime De Nombreux Escrocs

Rénovation énergétique : halte aux escroqueries !

Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État à la Transition écologique, a récemment présenté aux médias un Plan destiné à limiter les abus pratiqués par certaines plateformes et des artisans malhonnêtes dans le secteur de la rénovation énergétique.

Un assainissement à faire

Dimanche dernier, Emmanuelle Wargon a annoncé le lancement d’un Plan de lutte contre les escroqueries et les démarchages abusifs. En effet, de trop nombreuse irrégularités existent dans ce domaine. Actuellement, cela nuit à la rénovation énergique de multiples bâtiments, pourtant nécessaire. A ce sujet, la secrétaire d’État, invitée du Grand rendez-vous d’Europe 1/CNews/Les Échos, a rappelé que des aides de l’État et des collectivités existaient. Pour Emmanuelle Wargon, en parler était important, car ces aides officielles se cachent aujourd’hui trop souvent derrière de nombreuses « arnaques ». De ce fait, cela entraîne sur le terrain un manque de confiance généralisé, tout à fait regrettable.

Un Plan coordonné

Pour être menée efficacement, la rénovation énergétique doit êre assainie grâce à un Plan.
La rénovation énergétique va bénéficier d’un Plan destiné à se débarrasser des escrocs de ce secteur.

Pour lutter contre les nombreuses fraudes qui sévissent dans la rénovation énergétique, désormais, un Plan existe. Il dépend d’Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État à l’Economie. De plus, Julien Denormandie, ministre du Logement, y est associé. L’objectif de ce dispositif est d’identifier et de sanctionner les plateformes qui harcèlent les particuliers et les artisans « […] qui travaillent mal ». Emmanuelle Wargon a précisé « On va faire plus de contrôles sur les artisans et on va aider les Français à savoir comment se repérer dans tout ça. » Malgré les abus enregistrés, 150.000 ménages devraient bénéficier cette année d’une aide pour convertir leurs chaudières. De plus, 200.000 foyers profiteront aussi d’aides pour réaliser des travaux d’isolation. Des résultats très positifs, mais que la secrétaire d’Etat souhaiterait encore meilleurs. D’autant plus qu’il suffirait, a-t-elle déclaré, que les gens sachent « […] à qui s’adresser et arrêtent d’être harcelés au téléphone par des escrocs ».

Une prime avantageuse

Dès l’année prochaine, le Gouvernement souhaite transformer en prime l’aide à la rénovation énergétique des bâtiments. Ainsi, les ménages les plus modestes profiteront d’une prime plus importante. En revanche, pour les foyers les plus aisés, elle sera supprimée. L’Agence Nationale de l’Habitat versera cette prime. Ainsi, elle remplacera l’ancien Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique. De plus, elle aura l’avantage de permettre aux ménages bénéficiaires de ne plus avancer le montant de cette prime.