Réseau 5G : de nouvelles stations expérimentales pour Free à Paris

0
5021
Cropped De Nouvelles Stations Expe Rimentales Viennent De Consolider Le Re Seau 5g De Free A Paris

Réseau 5G : Free accélère son déploiement

Pour offrir à ses clients un accès renforcé au réseau 5G dans la Capitale, Free Mobile vient de recevoir les autorisations requises. Cela va lui permettre de lancer à Paris plus de stations expérimentales, compatibles avec cette technologie.

La volonté d’être première

Récemment, la société Free a annoncé qu’elle comptait ne pas se laisser distancer par ses concurrents dans le déploiement du futur réseau 5G. Ainsi, l’entreprise aspire à devenir le premier opérateur alternatif de téléphonie mobile sur le territoire. Pour preuve, alors que Free n’était pas encore en lice pour mener des tests concernant la 5G dans la Capitale, l’entreprise vient de recevoir le feu vert de l’ARCEP. De fait, deux autorisations, accordées le 18 avril et le 23 juillet, viennent de lui permettre de se lancer dans l’Ultra Haut Débit mobile à Paris. D’ailleurs, des premières expérimentations menées par Free figurent maintenant dans l’observatoire mensuel de l’Agence Nationale des Fréquences, l’ANFR. Cet observatoire fait un bilan régulier sur l’avancée des réseaux mobiles.

Free Mobile prend ses marques

Aujourd’hui, le site de l’ARCEP mentionne les premiers tests menés par Free Mobile à Paris. Ils se déroulent en partenariat avec l’équipementier européen Nokia. D’après un bilan établi le 3 octobre, sept stations expérimentales 5G sont dorénavant activées par Free, alors qu’en été il n‘y en avait qu’une. Les essais en cours ont pour but « d’étudier et appréhender » les caractéristiques propres au réseau 5G. Notamment au niveau des débits possibles, et de l’effet de latence, très réduit avec cette technologie. A ce jour, Free comptabilise beaucoup moins d’autorisations que ses concurrents directs. En effet, jusqu’à présent, SFR en a obtenu 25, Bouygues Telecom 63, et Orange 287. Néanmoins, cette disproportion n’affecte en rien le fonctionnement réel des stations mises en place.

Des avancées palpables

Free Mobile renforce sa présence à Paris, dans la mise en place de son réseau 5G.
Le réseau 5G de Free Mobile à Paris est en train de se développer.

L’ARCEP a prévenu que la zone expérimentale attribuée à Free Mobile permettra à d’autres partenaires « de tester des cas d’usage de la 5G ». Ces tests s’effectueront dans une bande de fréquences spécifique, dite « bande 3,5 GHz ». Plus précisément, elle concerne les fréquences comprises entre 3.400 et 3.800 MHz. Cette tranche sera la première réservée au réseau 5G. Elle devrait être active dès 2020. Vouée à remplacer progressivement la 4G, la 5G sera une technologie environ dix fois plus puissante. Ainsi, ses possibilités seront nettement supérieures. Entre autres, grâce à des débits beaucoup plus élevés, quasiment sans effet retard. De plus, elle pourra admettre un volume accru de connexions simultanées. Enfin, on pourra l’utiliser avec des capteurs sans batterie, qui consommeront moins d’énergie que la 4G.

Un déploiement croissant

Dès 2020, le réseau 5G commencera à remplacer celui de la 4G. Ainsi, la possibilité de l’utiliser dépendra de l’avancée du déploiement déjà réalisé par les opérateurs. Par ailleurs, cette technologie bénéficiera d’un nombre croissant de nouvelles fréquences. Ainsi, peu à peu, d’autres portions du spectre disponible accueilleront l’Ultra Haut Débit mobile. Elles devraient s’étendre aux sections 26 GHz, 700 MHz, 800 MHz et 1,5 GHz. Par la suite, ces nouvelles bandes de fréquences devraient en plus utiliser celles qui servent actuellement aux technologies précédentes (3G et 4G). A partir de 2025, le déploiement actuellement amorcé devrait permettre à près de 70 % des Français de bénéficier d’un réseau 5G.