Restauration collective de santé et gaspillage dans la région Auvergne-Rhône-Alpes

0
165

La restauration collective de santé est pointée du doigt en ce qui concerne le gaspillage alimentaire.

Dans une récente étude menée dans plusieurs établissements de santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes ; l’Ademe a pu constater que la restauration collective de santé était le secteur produisant le plus de pertes et de gaspillage alimentaire. Cette étude sur le gaspillage alimentaire a été réalisée dans douze établissements : des hôpitaux,  maisons de retraite ou encore maisons d’accueil spécialisées. Il en ressort que chaque repas servi produit 143 grammes de gaspillage, soit 0,27 euros par repas. Pour un hôpital qui sert 1 700 euros par jour, la facture de ce gaspillage se chiffre à 193 000 euros.  Les résultats de cette étude sur la restauration collective de santé dans la région sont de portée nationale ; ils mettent en lumière le potentiel significatif d’économies financières et de réduction des impacts environnementaux des actions de lutte contre le gaspillage alimentaire.[one_fourth last=”yes” spacing=”yes” center_content=”no” hide_on_mobile=”no” background_color=”” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” background_position=”left top” hover_type=”none” link=”” border_position=”all” border_size=”0px” border_color=”” border_style=”” padding=”” margin_top=”” margin_bottom=”” animation_type=”” animation_direction=”” animation_speed=”0.1″ animation_offset=”” class=”” id=””][/one_fourth]