Reversement de la taxe de séjour : un réel apport pour les communes

0
684
Airbnb Reverse La Taxe De Se Jour Aux Communes
Airbnb reverse la taxe de séjour aux communes.

Reversement de la taxe de séjour par Airbnb : des ressources appréciables

Ce reversement de la taxe de séjour par Airbnb constitue des ressources additionnelles bienvenues pour les villes concernées. Sur place, ces sommes seront notamment réinvesties par les divers offices du tourisme. Elles serviront à renforcer l’attractivité touristique de ces territoires. Ainsi, leur économie locale s’en trouvera dynamisée.

Des montants providentiels

Dans la seule région d’Occitanie, d’ici la fin du mois, Airbnb aura reversé plus de 1,6 million d’euros de taxe de séjour aux communes. Ces montants ont été perçus pour l’exercice 2018. Les trois villes qui ont reçu les montants les plus importants sont Montpellier, avec 450.000 €, Toulouse, avec 271.000 €, et Sète, qui a touché 52.000 €. Cette année, ces reversements vont constituer des ressources substantielles supplémentaires pour de nombreuses communes. Ainsi, dans le détail, Airbnb a reversé 39.000 € aux communes de l’Ariège, 53.000 € à celles de l’Aude, 22.000 € à celles de l’Aveyron. Dans le Gard, ce reversement a atteint 6 chiffres, avec la somme de 106.000 €. Dans la Haute-Garonne, la taxe a rapporté 330.000 €, et 764.000 € dans l’Hérault. Quant aux Hautes-Pyrénées, elles ont touché 118.000 €, et les Pyrénées-Orientales ont reçu 104.000 €.

Un total conséquent

Au total, pour l’année 2018, Airbnb a reversé aux collectivités françaises 24 millions d’euros, perçus au titre de la taxe de séjour. Ces sommes reversées automatiquement ont quasiment doublé par rapport à l’année dernière. En effet, elles ne s’élevaient précédemment qu’à 13,5 millions d’euros. En juillet 2018, Airbnb a étendu sa perception de la taxe de séjour à 23.000 municipalités. De fait, l’essor de l’activité d’Airbnb est devenu un facteur de développement pour de nombreuses communes.

Même des endroits peu touristiques

Logo d'Airbnb
L’activité d’Airbnb profite aux communes.

Cet apport financier n’a pas seulement concerné les grandes villes et les endroits les plus touristiques. Désormais, ces rentrées profitent à de nouveaux lieux.  D’ailleurs, cette évolution s’observe aussi dans des endroits qui n’offrent pas encore de structures d’hébergement classique. Actuellement, seulement 7.000 communes françaises proposent un accueil de type hôtelier. Or, les annonces d’Airbnb s’étendent à environ 23.000 communes, sur l’ensemble du territoire.

Quelques exemples

Département par département, voici divers exemples de communes qui ont bénéficié d’un reversement fait par Airbnb. En Ariège, les sommes perçues ont atteint 39.000 euros. Notamment à Aix-les-Thermes, 9.500 €, à Foix, 2.000 €, et à Ustou, 1.000 €. Dans l’Aude, la région a reçu pas moins de 53.000 €. Précisément à Narbonne, 21.000 €, et à Carcassonne 16. 000 €. Dans l’Aveyron, un total de 22.000 € a été reversé. Soit à Millau 4.000 €, à Rodez 3.500 €, et à Saint-Affrique 800 €. Dans le Tarn et Garonne, ce reversement a atteint 11.000 €. A Montauban, il a été de 2.500 €, à Moissac de 1.500 €, et à Saint-Antonin-Noble-Val de 800 €. Toutes ces sommes seront sans doute judicieusement réutilisées.