Robots agricoles : de nouveaux outils pour les agriculteurs

0
504
Robot Agricole En Action

Robots agricoles : une nouvelle aide technologique

Robot agricole dans un champs

Les robots agricoles révolutionnent peu à peu le travail effectué dans les exploitations agricoles. Cette avancée technologique ouvre de nouvelles possibilités. Grâce à eux, être à la fois plus compétitif, tout en respectant mieux l’environnement, sont deux objectifs qui ne sont plus incompatibles. Pour cela, le monde agricole dispose désormais de moyens ultra-modernes, jusqu’à présent inédits. Ainsi, le traitement des données informatiques et les capteurs ont progressivement envahi l’univers des cultures françaises.

Des moyens scientifiques

Les agriculteurs disposent maintenant de nombreux moyens, mécaniques mais aussi scientifiques, pour être accompagnés dans leurs tâches quotidiennes. Cela leur permet de produire plus, tout en impactant moins la nature, en étant plus éco-responsables. Pour y parvenir, les robots agricoles, parfois appelés « robots-mules », leur fournissent une assistance précieuse. Très efficaces, ils sont devenus plus petits et plus légers. Aujourd’hui, ils sont capables de fonctionner aussi bien en extérieur que dans un environnement clos (serres, etc.). Devenus très précis, ils soulagent l’agriculteur et l’aident considérablement.

La collecte de données

Robots agricoles dans un champs
Un petit robot agricole en action

Un exemple de ce que permet la collecte précise de données est fourni par le projet européen i-LEED. Celui-ci a pour objectif d’optimiser l’alimentation de vaches laitières. Pour cela, il gère d’une nouvelle façon les pâturages, en les rationnant par un contrôle intelligent. Ainsi, ce projet utilise des robots agricoles mobiles, capables de mesurer la qualité et la quantité d’herbe consommé dans une parcelle. Chaque robot est capable de faire se déplacer le bétail, dans une surface donnée. Pour fonctionner correctement, il intègre des données précises. Notamment, le poids de chaque animal et la quantité de lait qu’il produit. De cette façon, l’exploitant peut ajuster les déplacements de son bétail. Le logiciel i-LEED lui transmet en temps réel les données qu’il utilise.

Un exemple d’application

A Montpellier et à Clermont-Ferrand, des équipes de l’Institut National de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture (INRSTEA) travaillent sur un autre type de robots agricoles. Ces derniers seront bientôt capables de déterminer seuls comment bien traiter des vignes. Pour cela, ils utiliseront des caméras 3D. En fonction des caractéristiques des zones de végétation à pulvériser, ces robots seront capables d’éviter un surdosage. A l’inverse, ils pourront aussi détecter un traitement insuffisant des rangs de vigne. Cela aidera les viticulteurs à planifier leurs pulvérisations, et cela en temps réel.