Saint-Nazaire : des chantiers navals qui ont le vent en poupe

0
61
Chantier Naval

Saint-Nazaire : un savoir-faire mondialement reconnu

Chantier naval
Chantier naval

Aujourd’hui, Saint-Nazaire et ses chantiers profitent du dynamisme financier du secteur des croisières. La ville participe très activement à l’essor de la construction navale française. Depuis plusieurs années, celle-ci remporte des succès croissants. Alors qu’elle était considérée par certains comme sinistrée, l’économie maritime hexagonale peut maintenant se réjouir. En effet, elle a repris le chemin du succès. Les chantiers de Saint-Nazaire sont connus pour leur capacité à construire de magnifiques paquebots géants. Indéniablement, cela leur donne une large place dans la réussite française. Désormais, le savoir-faire du chef-lieu du département de la Loire-Atlantique est célébré sur toutes les mers du globe.

Saint-Nazaire : la renaissance des ex-Chantiers de l’Atlantique

L’excellence opérationnelle des célèbres Chantiers n’est plus à démontrer. Grâce à son ingénierie maritime de haut niveau, ses réalisations sont appréciées par de nombreux pays. Ainsi, elle illustre parfaitement l’expertise française dans ce domaine. Actuellement, ce secteur exporte plus de 60 % de sa production de navires, civiles et militaires. Selon une étude du groupe industriel GICAN, cette activité représente pour la France un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros. Pour atteindre ce montant, la construction navale française ferait travailler entre 42.000 et 90.000 salariés. Hautement spécialisé, ce puissant dynamisme classe le pays à la sixième place dans l’activité mondiale de son secteur.

Saint-Nazaire : un avenir radieux

Ouvrier au travail
Ouvrier au travail

Après de multiples rachats, très mouvementés, la situation des chantiers de Saint-Nazaire s’est enfin stabilisée. Forts de ses 2.800 employés permanents, les Chantiers ont aujourd’hui de quoi voir venir l’avenir sereinement. Pour preuve, leur carnet de commandes ne désemplit pas. Il est plein jusqu’en 2026. Globalement, cela représente des contrats signés pour 5 milliards d’euros fermes, plus 7 milliards optionnels.

Saint-Nazaire : dopé par l’industrie des croisières

Le planning des chantiers comprend déjà la construction de 11 paquebots. Six d’entre eux ont été commandés par l’armateur italien MSC. Les cinq autres par le groupe américain Royal Caribbean Cruise Line (RCCL). Celui-ci a d’ailleurs pu assister la semaine dernière à la première sortie en mer de l’imposant Celebrity Edge. Ce somptueux paquebot de 306 mètres de long lui sera livré dès le mois d’octobre prochain. De quoi encore consolider la réputation d’excellence, parfaitement justifiée, des chantiers historiques de Saint-Nazaire. À l’avenir, l’activité opulente du tourisme de masse devrait encore consolider les succès commerciaux remportés par la ville.

Sur ce sujet, le Bulletin des Communes vous invite à lire aussi, pour plus d’informations : Lire

Le Bulletin des Communes suggère également : Lire