Salaires des fonctionnaires : un bilan très positif en 2017

0
3360
Cropped Globalement Les Fonctionnaires Sont Mieux Paye S Que Dans Le Prive

Salaires des fonctionnaires : des augmentations supérieures au secteur privé

En 2017, en moyenne, le salaire net des salariés de la Fonction publique d’Etat a augmenté de 1 %. En moyenne, il a donc atteint 2.556 euros net par mois. Ce pourcentage a été établi en euros constants. Par conséquent, le calcul de cette hausse intègre l’inflation enregistrée à l’époque.

Les fonctionnaires en place sont mieux payés

Concernant les salaires des fonctionnaires, la rémunération moyenne des personnes qui occupent leur poste depuis au moins deux ans est systématiquement supérieure. Ainsi, elle a progressé de 2,4 % en un an. Cette situation professionnelle d’ancienneté concerne deux tiers des agents publics actuels. En comparaison, en 2016, le salaire moyen constaté dans le privé a été de 2.238 euros net par mois. Globalement, la progression salariale dans la Fonction publique en 2017 a été nettement supérieure à celle de l’année précédente. En effet, en 2016, cette hausse n’avait atteint que 0,2 %. L’augmentation importante de 2017 s’explique surtout par un ajustement favorable du point d’indice de traitement des fonctionnaires. Ce paramètre est l’un des trois principaux éléments permettant de calculer leur rémunération. D’après les données publiées par l’Insee, l’augmentation du salaire net des employés de l’État a atteint 1,2 %. Comparativement, elle n’est que de 0,4 % pour les non-fonctionnaires.

Des inégalités marquées entre les hommes et les femmes

Les salaires des fonctionnaires dépendent beaucoup de leur ancienneté.
Globalement, les fonctionnaires ont été plus augmenté en 2017 que dans le secteur privé.

Globalement, en 2017, le salaire net des femmes travaillant dans la Fonction publique a été inférieur de 13,5 % par rapport à celui des hommes. De fait, la rémunération moyenne de ces salariées a été de 2.408 euros par mois.

Salaires des fonctionnaires : de meilleures rémunérations grâce à l’ancienneté

Entre 2016 et 2017, les enseignants nouvellement embauchés ont vu leur rémunération moyenne progresser de 1,6 %. En revanche, pour ceux qui étaient en poste depuis au moins deux ans, l’augmentation constatée a atteint 3,1 %. Cette différence due à l’ancienneté se vérifie aussi chez les salariés des ministères et des établissements publics administratifs. Ceux qui sont en poste depuis au moins deux ans ont bénéficié d’une augmentation de 2,6 %. Alors que pour les nouveaux arrivants, la hausse de la rémunération n’a été que de 1 %. L’ensemble de ces éléments chiffrés servira sans doute lors des échanges prévus entre Olivier Dussopt, secrétaire d’État en charge de la Fonction publique. En effet, il doit bientôt rencontrer les représentants des syndicats de fonctionnaires.