Scandale Facebook : Mark Zuckerberg tente de rassurer

0
165
mark zuckerberg-rassurer

Scandale Facebook : le réseau social va renforcer ses protections.

Après quatre jours de mutisme, suite à la révélation de l’utilisation par la société Cambridge Analytica des données de 50 millions d’utilisateurs de Facebook, Mark Zuckerberg a finalement admis que ces fuites constituaient une erreur et que le réseau social allait mieux protéger les informations privées qu’il détient.

mark zuckerberg-rassurerLe patron du réseau social a tenté d’apaiser l’indignation soulevée par cette affaire en présentant ses excuses aux usagers de Facebook, lors d’une interview télévisée sur la chaîne CNN. Il a par ailleurs publié dans la presse et sur la plateforme un message dans lequel il fait son mea-culpa, exprimé en ces termes : « Nous avons la responsabilité de protéger vos données, et si nous ne [le] pouvons pas, alors nous ne méritons pas de vous servir. » De plus, Mark Zuckerberg a promis que des mesures allaient être instaurées pour renforcer la protection des informations personnelles stockées sur son réseau. Pour les applications externes, leur accès sera dorénavant plus restreint et mieux contrôlé. Facebook s’est d’ailleurs engagé à vérifier toutes les applications qui ont eu accès à un grand volume de données depuis 2014. Tout développeur qui refusera cet audit sera banni de la plateforme.