Schéma directeur du végétal

0
1460
des arbres dans une ville
L’arbre en ville est souvent le premier lien avec la nature.

Angers s’engage pour l’arbre en ville

La commune d’Angers a lancé, lors du premier conseil municipal 2019, l’élaboration d’un schéma directeur du végétal. Il s’agit d’une démarche inédite et innovante qui a pour objectif de réaffirmer la présence de l’arbre en ville.

L’arbre en ville : un outil au service des territoires

L’arbre en ville est souvent le premier lien avec la nature. Il structure le paysage tout en améliorant la qualité de vie et en adoucissant l’omniprésence du béton. L’arbre urbain participe à la biodiversité en attirant la faune et la flore. Il est un élément intrinsèque de la biodiversité. Les arbres sont des puits de carbone. Ils contribuent à séquestrer et fixer le CO2, principal gaz à effet de serre. Il peut également jouer un rôle important dans la captation des particules fines. C’est une barrière sonore et visuelle efficace pour les populations. Enfin, l’arbre aide au rafraichissement de l’air ambiant et peut ainsi combattre les effets du dérèglement climatiques et des îlots de chaleur urbains.

Angers végétalise son territoire

La ville d’Angers est une commune très engagée en faveur de la biodiversité. Elle a planté plus de 100 000 arbres pour développer les coupures vertes. Elle est ainsi classée première ville verte de France par les professionnels su paysage. Chaque Angevin peut trouver un espace vert à moins de 500 m ou à 10 minutes à pied de son domicile. En fait, le végétale est devenu pour Angers une véritable stratégie pour faire connaitre et valoriser ses atouts. C’est ainsi qu’a été mis en place le Schéma directeur Végétalisation du cœur de ville. La végétalisation du cœur de ville doit en effet concourir à identifier, valoriser et faire rayonner le territoire.

Schéma directeur végétal

une vue de la ville d'Angers engagée dans le schéma directeur du végétal
La ville d’Angers est une commune très engagée en faveur de la biodiversité. Elle a planté plus de 100 000 arbres pour développer les coupures vertes.

Le conseil municipal d’Angers a donc lancé le 28 janvier 2019 l’élaboration d’un schéma du végétal. Il comprendra plusieurs volets ayant tous pour objectif de réaffirmer la présence de l’arbre en ville, avec une stratégie cohérente sur l’ensemble des boisements urbains. Les premières actions avaient déjà été lancées ; elles seront complétées par ce schéma directeur. L’argument principal de ce document est l’argument paysager mais on y trouve également des enjeux de développement durable. Ainsi ce schéma directeur envisage la lutte contre les îlots de chaleur ou la préservation de la biodiversité. En effet si les arbres constituent une structure urbaine, ils favorise à biodiversité en ville et réduisent les émissions de gaz à effet de serre. Ce document va permettre d’accroître la connaissance du patrimoine, de le préserver, de le conforter et de la valoriser.