Sécurité renforcée : Google Chrome va aider à mieux se protéger

0
4784
Cropped Google Chrome Va Biento T Offrir Une Se Curite Renforce E A Ses Usagers

Sécurité renforcée : des avertissements très utiles

Dès l’année prochaine, Google Chrome va commencer à prévenir ses utilisateurs s’ils veulent aller sur des sites mal protégés. Ainsi, Chrome proposera aux internautes une sécurité renforcée.

Un dispositif préventif

Pour fournir une aide, le navigateur Chrome émettra prochainement des avertissements. Principalement en avertissant qu’en allant sur un site identifié, les usagers courent un risque. Cela, à cause de normes de sécurité obsolètes. Ainsi, des mises en garde devraient commencer à apparaître à partir du 13 janvier 2020. Grâce à elles, les internautes profiteront d’un prévention très utile. Elle leur fournira une sécurité renforcée. Ce faisant, Google Chrome a pour objectif de se débarrasser progressivement des anciennes versions d’un protocole de sécurité. Celles-ci sont encore trop fréquentes sur Internet. Il s’agit de Transport Layer Security (TLS), basée sur les protocoles 1.0 et 1.1. Désormais, ces deux versions sont devenues dépassées. De fait, elles n’offrent plus aujourd’hui aux internautes une protection suffisante.

Un assainissement accéléré

Les versions concernées par les avertissements émis par Chrome sont connues pour être défaillantes. Au moment de leur sortie, elles servaient à sécuriser les liaisons entre les ordinateurs et les serveurs des sites visités. Respectivement, ces deux normes ont été lancées en 1999 et 2006. Depuis, deux nouvelles versions, plus performantes et actualisées, ont vu le jour. Elles garantissent  maintenant une sécurité renforcée. Il s’agit de TLS 1.2, sortie en 2008, et surtout de TLS 1.3, mise en service en 2018.

Un blocage progressif

Google a décidé d’assainir la situation, en bloquant peu à peu l’accès aux sites qui utilisent des protocoles trop vieux. Pourtant, ces anciennes versions commencent déjà à se raréfier. Mais Google Chrome veut accélérer ce processus. De fait, ces versions dépassées font courir des risques aux internautes. D’après Google, on observe encore « […] plus de 0,5 % de pages chargées avec ces versions obsolètes ». Les responsables des sites concernés vont donc devoir réagir. Ce, en se mettant rapidement aux nouvelles normes. D’ailleurs, ils auraient dû le faire depuis longtemps. En effet, il faut savoir que la version 1.2 de TLS a déjà dix ans.

Un nettoyage général

La sécurité renforcée via Google Chrome empêchera de courir des risques en surfant.
Google Chrome offrira bientôt une sécurité renforcée à ses utilisateurs.

Dès 2020, les internautes souhaitant visiter des sites à risque, qui utiliseront la version 79 de Chrome, en seront avertis. Une indiction préventive les informera que la sécurité de leur connexion n’est pas garantie. Lorsqu’un utilisateur cliquera sur cette mise en garde, il obtiendra des explications. Ainsi, il saura que le site qu’il veut visiter « […] utilise une configuration de sécurité désuète […]. » Il sera alors informé que cela  « […] peut exposer vos informations (par exemple, mots de passe ou cartes bancaires) lorsqu’elles sont envoyées sur ce site. »

Un durcissement pour une sécurité renforcée

Au printemps prochain, Chrome 81 passera à l’étape supérieure. Ainsi, l’avertissement deviendra alors une interdiction. A ce stade, les internautes profiteront vraiment d’une sécurité renforcée. Les liaisons utilisant les normes 1.0 et 1.1 de TLS seront alors bloquées. Néanmoins, s’ils le souhaitent, les internautes qui voudront outrepasser cet avertissement pourront le faire. Ils devront alors demander le passage à Google Chrome. Mais ils sauront qu’ils s’exposent à des risques. Chrome ne sera pas le seul navigateur à se protéger contre les normes trop anciennes de TLS. Ainsi, Edge de Microsoft, Mozilla, avec Firefox, et Safari d’Apple appliqueront le même processus au cours des six mois à venir.