Signal sonore : un dispositif technique prévu pour la sécurité des piétons

0
3145
Cropped Les Ve Hicules E Lectriques Vont Tous Devoir E Mettre Un Signal Sonore Minimum

Signal sonore : un avertissement minimum

Désormais, tous les véhicules européens électriques et hybrides devront obligatoirement émettre un signal sonore préventif. Ce nouveau règlement a pris effet ce 1er juillet. Dorénavant, tous les constructeurs automobile concernés doivent le respecter et s’y conformer.

Une prévention nécessaire

Dès à présent, le but de cette mesure est de faire émettre aux voitures un « avertissement acoustique », audible par tous les piétons et les cyclistes. Par conséquent, selon le récent règlement européen (no 540/2014), les véhicules électriques et hybrides devront émettre un signal sonore d’au moins 56 décibels. Ce, quand ils rouleront à moins de 20 km/h. Sans cet aménagement technique, leur homologation sera refusée. A titre comparatif, le volume sonore imposé équivaut à celui émis par une brosse à dents électrique. Ainsi, ce bruit permettra aux piétons et aux cyclistes d’entendre approcher les nouveaux véhicules non thermiques. De plus, ce niveau de 56 décibels minimum pourra augmenter si le véhicule qui roule accélère.

Le signal sonore : une mesure préventive

Maintenant, toutes les voitures électriques ou hybrides devront émettre un signal sonore d'approche.
Tous les constructeurs devront maintenant prévoir un signal sonore sur leurs véhicules électriques.

Cette nouvelle obligation technique devrait atténuer les risques d’accidents. En effet, ce dispositif se base sur un récent rapport de l’Agence fédérale américaine, chargée de la sécurité routière. Cette étude spécifique a démontré que les accidents avec les piétons, dus aux déplacements silencieux des véhicules électriques, étaient plus fréquents. En moyenne, près de 20 % de plus qu’avec les voitures à moteur thermique.

Pour éviter les approches-surprises

Globalement, en roulant, les voitures thermiques émettent un bruit d’environ 65 décibels. Par conséquent, elles sont plus sonores que les véhicules électriques. La nouvelle obligation préventive qui doit maintenant être respectée est prévue depuis 2014 par l’Union européenne. D’ailleurs, plusieurs grands constructeurs automobile ont déjà mis ce standard technique en place. C’est le cas de Renault ou de Nissan. Ainsi, certains modèles électriques l’intègrent déjà. Désormais, tous les nouveaux véhicules non thermiques qui rouleront dans les pays de l’Union européenne devront s’y conformer.