Snapchat : de nouvelles lunettes connectées pour séduire les jeunes

0
196
snapchat-lunettes-jeunes

Snapchat : le réseau social mobile plébiscité par les adolescents veut rester compétitif.

En lançant une nouvelle paire de lunettes de réalité augmentée, baptisées « Spectacles », Snapchat affirme sa volonté de ne pas se laisser écraser par le mastodonte Facebook, qui lui vient d’annoncer la sortie de son casque autonome « Oculus Go ».

snapchat-lunettes-jeunesDepuis plusieurs années, Snapchat tient jalousement à préserver son indépendance. Déjà en 2013, le réseau avait dédaigné une offre de rachat faite par Facebook, pour la bagatelle de 4 milliards de dollars. Il avait fait pareil avec une proposition avancée par Google.

Cette volonté de vivre grâce ses propres idées et à ses efforts, Snapchat la tient de son créateur américain, Evan Spiegel. Celui-ci, associé à Reggie Brown et Bob Murphy, a lancé sa plateforme à partir d’une idée simple : permettre aux internautes de s’envoyer des photos, celles-ci pouvant ensuite disparaître au bout de quelques secondes. Durement concurrencé par Instagram, pour faire vivre son modèle économique, Snapchat a succombé depuis 2013 aux charmes de la publicité. Outre les spots vidéos classiques visibles sur son réseau, cet apport commercial peut notamment prendre la forme de « filtres » géolocalisés. Ces derniers se déclenchent quand l’utilisateur s’approche de certains magasins, partenaires du réseau.

Pour survivre, Snapchat doit maintenant fidéliser d’urgence ses utilisateurs actuels et en séduire de nouveaux. Comme sa récente refonte n’a pas donné les résultats escomptés, il mise beaucoup désormais sur l’attrait de ses nouvelles lunettes de soleil « Spectacles ».

Vendues 175 euros, ces lunettes qui ne pèsent que 43 grammes sont proposées en trois coloris. À l’intérieur de leur monture, elles recèlent un dispositif invisible qui permet d’enregistrer une vidéo, au moyen d’une pression longue. Si l’on préfère prendre une photo, la pression nécessaire est alors plus courte.

Grâce à deux micros intégrés, les « Spectacles » enregistrent aussi le son ambiant. Ensuite, grâce à l’application mobile, les images enregistrées peuvent être envoyées sur le Net en quelques secondes, afin des les partager avec les autres membres de la communauté.

Reste à vérifier si ces possibilités audio et vidéo, intégrées à ce gadget technologique, vont réussir à trouver leur public. On souhaite à Snapchat que ces fonctions, certes attrayantes, plaisent. Mais il ne faudrait pas qu’elles deviennent des motifs de conflits. En effet, comme ces enregistrements pourront aisément être faits à l’insu des personnes filmées ou photographiées, ils pourraient ensuite générer des problèmes de droits à l’image.