Soins de la dépendance : la ministre de la Santé a annoncé des mesures pour aider les EHPAD

0
143
soins-dependance-mesures-ehpad

Nouvelles mesures en faveur de la prise en charge des personnes âgées dépendantes.La récente mobilisation de deux jours initiée par le personnel qui travaille dans les EHPAD, motivée par de réelles difficultés professionnelles, a sans doute joué un rôle d’accélérateur dans les nouvelles mesures qui viennent d’être annoncées par Agnès Buzyn, ministre de la Santé.

soins-dependance-mesures-ehpad
Agnès Buzyn, Ministre de la Santé.

Présentées devant les membres de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA), ces dispositions gouvernementales devraient être mises en place à court terme, afin d’améliorer efficacement la qualité des soins prodigués aux personnes âgées.

Elles ont pour objectif de garantir un meilleur accompagnement des personnes confiées aux établissements spécialisés dans l’accueil des seniors dépendants.

Parmi ces mesures, les effectifs dédiés au travail de nuit seront renforcés, grâce à des infirmières mutualisées qui effectueront des roulements entre plusieurs établissements.

Afin de prévenir l’engorgement des services d’urgence, souvent inutilement saturés, les hospitalisations à domicile ou en EHPAD seront encouragées. Pour cela, mille places supplémentaires en EHPAD vont rapidement être créées. Ces lits additionnels seront facturés au même tarif qu’un séjour effectué à l’hôpital. Si le retour au domicile est possible, il sera alors privilégié.

L’usage de la télémédecine sera aussi favorisé, pour limiter le plus possible les déplacements des personnes âgées, souvent fragilisées. Ces nouvelles pratiques, permises par les progrès technologiques, pourraient générer une économie de 40 millions d’euros sur cinq ans.

 Par ailleurs, un large plan d’investissement, de 100 millions d’euros, va être consacré à la rénovation des établissements existants et du matériel qu’ils utilisent.

Afin d’améliorer le confort du personnel qui y travaille, diverses actions préventives seront menées, notamment pour éviter les situations d’épuisement.

La ministre de la Santé a ainsi confirmé que la demande de moyens supplémentaires, pour permettre d’améliorer la qualité des soins donnés en cas de dépendance, avait bien été entendue par le Gouvernement. Cette année, l’exécutif a annoncé un budget de 50 millions d’euros, destiné en priorité aux EHPAD en situation difficile.