Stratégie Autisme : l’amorce d’une nouvelle politique publique

0
212
Aide A Lautisme 2

Stratégie Autisme : des avancées en cours

Mot "Autisme" dans le ciel.

La Stratégie Autisme, annoncée par le Gouvernement en avril dernier, est la quatrième de ce nom. Elle concerne l’aide apportée à ce trouble du développement. Elle comprend 101 mesures. Le Conseil national des troubles du spectre de l’autisme et des troubles du neuro-développement est chargé de la mettre en œuvre.

Un Conseil pour superviser les résultats

Ce Conseil s’est réuni pour la troisième fois à Paris, le 13 décembre dernier. Son objectif était d’établir différents bilans sur l’amorce de la quatrième Stratégie Autisme. Claire Compagnon, déléguée interministérielle, préside ce Conseil tous les trois mois. Il intègre différents participants, apportant plusieurs compétences. Ainsi, il se compose de représentants des associations de familles et des experts du corps médical et paramédical. Par ailleurs, il comprend des membres de l’Education nationale, ainsi que des représentants de l’Etat et des collectivités territoriales.

Le forfait d’intervention précoce

L’un de ces bilans concernait le forfait d’intervention précoce. Celui-ci a pour but la prise en charge par la Sécurité sociale des actes concernant de très jeunes enfants, suivis par des professionnels jusqu’ici non-remboursés. Cela inclus des psychomotriciens, des ergothérapeutes ou des psychologues. Ce forfait prévoit la couverture de consultations préalables, avant qu’on établisse un diagnostic clair. Ce dispositif concerne une tranche d’âge entre 0 et 6 ans. Diverses association considèrent cette tranche trop restreinte. Notamment la Fédération française des troubles spécifiques du langage et des apprentissages (FFDYS). Par ailleurs, l’association Autisme France déplore que ce nouveau dispositif s’étende à l’ensemble des troubles du neuro-développement. Selon elle, il devrait être plus centré sur les Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA), au sens strict.

Le Certificat National d’Intervention en Autisme

Personnages dessines faisant une ronde.
Pour améliorer l’intégration des personnes autistes.

Ce Certificat (CNIA) était aussi à l’ordre du jour. Il a pour but d’encadrer la formation des professionnels du secteur du travail social. Il comprend deux textes de référence. Ces derniers énoncent les principales règles de bonne pratique dans ce domaine. L’un s’applique aux formations qui mènent jusqu’au niveau du baccalauréat. L’autre concerne les formations allant de la licence au master. Par la suite, un label devrait être attribué aux organismes de formation délivrant ce certificat .

Les Unités d’Enseignement Maternelle Autisme (UEMA)

Ce Conseil national a abordé un troisième chapitre. Il portait sur les Unités d’Enseignement Maternelle Autisme. Dès cette rentrée scolaire, l’objectif de ces Unités spécialisées est de permettre la scolarisation à plein temps des enfants autistes. Ce, à partir de l’âge de trois ans, et même lorsqu’ils sont porteurs de troubles importants. A terme, la 4e Stratégie Autisme devrait créer 180 Unités supplémentaires d’ici 2022. Cela correspond à un triplement de ces Unités spécialisées. Le Conseil national des troubles du spectre de l’autisme et des troubles du neuro-développement supervisera cette mise en œuvre.