Tourisme pour cinéphiles : la France mise sur les films et les séries

0
1147
Le succès des films à grand spectacle génère du tourisme.
La ville de Dunkerque a profité du succès du célèbre film qui s'y déroule.

Tourisme pour cinéphiles : un atout à mieux exploiter

Le tourisme centré sur la passion du cinéma et des séries est un secteur encore insuffisamment exploité. Pour cette raison, un partenariat vient récemment d’être signé au Quai d’Orsay. Cet accord a été conclu entre Marc Tessier, président de la Commission nationale de Film France, et Yann Delaunay, directeur général par intérim d’Atout France. Son but est d’intensifier la venue des touristes internationaux. Pour cela, l’attachement pour les productions visuelles à grand spectacle est un atout.

Une très forte attraction

Si l’on prend l’exemple du célèbre film de Christopher Nolan, « Dunkerque »,  sa sortie a permis à la ville de voir augmenter la venue des touristes britanniques de 350 %. Ce tourisme pour cinéphiles s’est rapidement manifesté, l’été qui a suivi la projection de ce long métrage dans les salles. Pour la ville, cela a représenté une manne d’environ 10,5 millions d’euros, dépensés sur place. Cet afflux touristique a logiquement conduit à l’idée d’exploiter cet engouement populaire, pour renforcer l’attractivité de certaines régions. Dorénavant, cette stratégie spécifique vise plus particulièrement l’Inde, la Chine, le Brésil, la Corée du Sud et les Etats-Unis. En effet, tous ces pays combinent à la fois un très fort potentiel touristique et un puissant rayonnement international de leurs productions audiovisuelles.

Un constat évident

L'attirance du public pour les grands films et les séries le pousse à faire du tourisme.
L’attrait du public pour les grands films et les séries l’encourage à voyager.

Les sociétés Film France et Atout France ont donc décidé de s’allier pour mieux utiliser l’engouement suscité par les tournages de films et de séries. Ainsi, elles misent sur des retombées économiques importantes, qui devraient toucher différents territoires dans l’Hexagone, directement impliqués. Au final, cette stratégie basée sur la fascination cinématographique du grand public devrait stimuler l’attractivité touristique française.

Un support officiel

Lors du partenariat signé au Quai d’Orsay entre Atout France et Film France, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, et Franck Riester, ministre de la Culture, étaient présents. De même que Frédérique Bredin, présidente du CNC. Ainsi, leur présence a officiellement validé l’accord conclu. Christian Mantei, nouveau président d’Atout France, va désormais y travailler. Cette preuve de la confiance du monde politique  pour le tourisme cinéphile annonce un développement prometteur. Dans un récent communiqué, Atout France a annoncé qu’elle allait mener, avec son partenaire : « […] des actions concertées pour attirer les productions étrangères en France, notamment à travers la valorisation du crédit d’impôt international pour les œuvres cinématographiques et audiovisuelles, en lien avec le Centre National du Cinéma. »