Transport fluvial : un plan d’action pour le développer

0
466

Le transport fluvial a besoin d’être dynamiser en France. Un plan d’action va être mis en œuvre pour développer le transport fluvial.

C’est à l’issue de la conférence nationale sur le fret fluvial réunissant les acteurs de la filière que le secrétaire d’Etat aux Transports a annoncé ce plan. En effet, alors que la France dispose du plus grand réseau navigable d’Europe, le fret fluvial n’est pas à la hauteur.  Le fret fluvial ne représente en France que 2,2% en part modale contre 10,3% pour le fer, 84% pour la route et 3,4% pour les oléoducs. Avec huit milliards de tonnes-kilomètres, la France transporte huit fois moins de marchandises par transport fluvial que l’Allemagne et six fois moins que les Pays-Bas. Le transport fluvial dispose pourtant de nombreux avantages et deux atouts majeurs : il permet de développer des modes massifiés, alternatif, complémentaires à la route et réduit les émissions de gaz à effet de serre. Un plan en trois axes sera donc mis en œuvre afin d’accroitre le niveau de performance environnementale et économique de l’offre ainsi que sa performance au niveau infrastructure afin d’être capable d’attirer les marchés émergents.[one_fourth last=”yes” spacing=”yes” center_content=”no” hide_on_mobile=”no” background_color=”” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” background_position=”left top” hover_type=”none” link=”” border_position=”all” border_size=”0px” border_color=”” border_style=”” padding=”” margin_top=”” margin_bottom=”” animation_type=”” animation_direction=”” animation_speed=”0.1″ animation_offset=”” class=”” id=””][/one_fourth]